Vous êtes ici

Stations-service

Si le nombre de stations-service a fort chuté, ces dernières années, en Région de Bruxelles-Capitale, les installations actuellement exploitées ont, en revanche, fortement gagné en sécurité et en respect de l'environnement. Vous gérez une station-service ? Vous souhaitez créer un point de distribution, public ou privé, de carburant ? Découvrez les bonnes pratiques à respecter dans votre secteur.

Nous vous aidons à faire le point sur ce que vous pouvez faire pour toujours mieux intégrer le respect de l’environnement dans vos activités.

Certains produits et appareils que vous utilisez dans le cadre de votre profession font peut-être partie des installations classées. Cela signifie que vous ne pouvez pas les utiliser sans une autorisation spécifique ou un permis d’environnement.  Ce document précise aussi à quelles conditions vous êtes autorisé à les utiliser : il détaille vos obligations en matière de sécurité, d’entretien, etc.

Avez-vous besoin d’un permis d’environnement ou pas ? Si oui, pour quelles installations exactement ? Quelles seront les conditions à respecter pour ne pas enfreindre votre permis d’environnement ?  Découvrez tout cela en consultant l’info relative au permis d’environnement.

Si vous voulez en savoir plus sur les obligations spécifiques en lien avec votre activité et sur ce que vous devez respecter pour rester en règle, n’hésitez pas à consulter les « guides exploitants» que nous mettons à votre disposition ainsi que l’ Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale fixant les conditions d'exploiter des stations-service et Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale fixant des conditions d'exploiter au stockage d'essence et à sa distribution. ».

 

News

  • 18/09/2015

    Activités à risque : mieux circonscrites

    Récemment, la liste des activités à risque susceptibles d’engendrer une pollution du sol a été adaptée.

  • 03/09/2015

    De nouvelles normes pour les stations-service dès mai 2016

    Ces nouvelles normes, qui entreront en vigueur le 13 mai 2016, tiennent compte des progrès techniques récents et visent à réduire, in fine, les pics d’ozone.