Vous êtes ici

Les mesures d'urgence en cas de pic de pollution

Afin de minimiser l’impact néfaste d’un pic de pollution sur l’environnement et notre santé, il convient de prendre des mesures spécifiques. Etant influencé, entre autres, par les conditions météo, la prévisibilité d’un pic est liée notamment aux prévisions météorologiques. Les prévisions météorologiques et de qualité de l’air sont généralement meilleures lorsque le jour pour lequel la prévision est établie est proche. C’est pour cette raison que l’on parle de mesures d’urgence : elles sont décidées et appliquées dans les  24 à 48 heures qui précèdent le pic.

Ces mesures ont pour but de réduire les émissions de polluants pendant le pic. Elles se déclinent en 3 niveaux d’’intervention  distincts pour lesquels des mesures sont prises de manière incrémentale.  À cela s’ajoute un quatrième niveau qui est lui déclenché sur base des observations et des prévisions à court terme ; il s’agit du seuil d’information, dit aussi « seuil 0 ».

Le seuil « 0 » dit « seuil d’information » est déclenché lors du constat du dépassement de 50µg/m³ (en moyenne glissante sur 24h) de PM10, si les prévisions météo sont défavorables pour au-moins les 24 prochaines heures.

  • La population est informée de la dégradation de la qualité de l’air.
  • La population est encouragée à adopter un comportement permettant de limiter les émissions de PM10 (éviter de se déplacer en voiture, et limiter le chauffage).

Le « seuil d’intervention 1 »:  prévision pendant au-moins deux jours consécutifs de concentration allant de 71 à 100 μg/m3 (PM10) et de 151 à 200 μg/m3 (NO2).

  • Renforcement des contrôles de vitesse par la police.
  • Réduction de la vitesse autorisée à 50km/h (et 90km/h sur l’autoroute).

Le « seuil d’intervention 2 »:  prévision pendant au-moins deux jours consécutifs de concentration allant de 101 à 200 μg/m3 (PM10) et de 201 à 400 μg/m3 (NO2).

  • Circulation alternée en fonction du numéro d'immatriculation. Le principe consiste à limiter, jour après jour, la circulation uniquement aux véhicules porteurs de plaques paires, et interdire les autres ou inversement.
  • Renforcement de l'offre et gratuité des transports publics (STIB).
  • Interdiction de circulation pour les poids lourds entre 7h et 10h et entre 17h et 20h.
  • Limitation de la température dans les bâtiments tertiaires à 20°C.

Le « seuil d’intervention  3 »: prévision pendant au-moins deux jours consécutifs de concentration allant de plus de 200 μg/m3 (PM10) et de plus de 400 μg/m3 (NO2).

  • Interdiction de circulation totale : journée sans voitures.
  • Renforcement de l'offre et gratuité du transport public (STIB).
  • Limitation de la température dans les bâtiments tertiaires à 20°C.

Bon à savoir:

Pour les mesures de limitation du trafic, en cas de seuil 2 et 3, certaines catégories de véhicules ne sont pas concernées. Cliquez ici pour connaître la liste des véhicules dispensés automatiquement. Des dérogations peuvent être octroyées par les bourgmestres, pour autant que l’extrême nécessité de circuler puisse être démontrée. Cliquez ici pour connaître les conditions et obtenir un formulaire de dérogation.

Activation des seuils

Le seuil d’information pourra être déclenché durant toute l’année alors que les 3 seuils d’interventions peuvent être déclenchés uniquement durant la période hivernale (du 01/11 au 31/03).

Le seuil d’information est activé lorsque la concentration observée sur les dernières 24h dépasse la limite fixée (50µg/m³) en moyenne sur le réseau télémétrique bruxellois et pour autant que les modèles de prévision météorologique ne prévoient pas d’amélioration significative de la situation pour les prochaines 24h (par ex ; pas de vent ou de pluie).

Les 3 seuils d’intervention sont activés lorsque la concentration des polluants prévue atteint les limites fixées  dans au moins 2 stations de mesure du réseau télémétrique bruxellois pendant au moins 2 jours consécutifs.

Occurrence des pics de pollution

Sur base des observations des neufs derniers hivers, CELINE (Cellule Interrégionale de l’Environnement) a pu relever, en ce qui concerne les concentrations de PM10 et de NO2, que les seuils d’intervention 1, 2 et 3 sont atteints :

  • Seuil d'intervention 0 : peut survenir plusieurs fois par an 
  • Seuil d’intervention 1: peut survenir typiquement de 1 à 2 fois (en hiver)
  • Seuil d’intervention 2 : basse 
  • Seuil d’intervention 3 : probabilité très basse

 

Date de mise à jour: 22/11/2016