Vous êtes ici

Populations à risque : les enfants

Insolation, épuisement, essoufflement… Tout le monde peut ressentir les effets néfastes d’une forte chaleur et/ou d’une trop forte concentration d’ozone dans l’air, surtout en cas d’activité physique intense. Mais les jeunes enfants courent des risques plus élevés : prenez particulièrement soin d’eux !

Plus sensibles à la chaleur

Parce que leurs réserves de liquide sont insuffisantes, ils se déshydratent plus vite et risquent un coup de chaleur. C’est surtout le cas s’ils sont exposés au soleil, s’ils fournissent un effort physique ou s’ils restent confinés, même très peu de temps, dans une voiture ou une pièce mal ventilée. Très sensibles à la déshydratation, les enfants fiévreux ou souffrant de diarrhées sont particulièrement à surveiller.

Des mesures de prévention particulières

  • Ne laissez jamais un enfant seul dans une voiture en stationnement ou dans un endroit chaud et mal ventilé.
  • Donnez-leur régulièrement et abondamment à boire

3 à 4 verres d’eau toutes les heures, en évitant le plus possible les boissons sucrées, moins vite absorbées par l’organisme.

  • Habillez-les légèrement

Avec des vêtements légers en coton, de couleurs claires, et un chapeau sur la tête, ils seront bien équipés pour résister à la chaleur et au soleil !

  • Empêchez-les de jouer trop longtemps au soleil

Surtout entre 12h00 et 16h00, l’ardeur du soleil peut provoquer rapidement des insolations et des brûlures.

  • Appliquez-leur TOUJOURS une crème solaire haute protection

dès qu’ils sont à l’extérieur. Même à l’ombre, la réverbération peut provoquer des coups de soleil.

En cas de malaise

  • Prévenez immédiatement le pédiatre ou le médecin de garde.
  • Si l’enfant est confus et présente une température élevée : appelez les secours d’urgence – Tél. : 100 ou 112.

En attendant leur arrivée :

  • Faites boire de l’eau et humidifiez ses vêtements.
  • Ventilez, faites un courant d’air frais. 
Date de mise à jour: 12/05/2016