Vous êtes ici

Boerenbruxselpaysans

Ce projet pilote d’agriculture périurbaine a pour ambition de susciter la transition de la Région de Bruxelles-Capitale vers des systèmes alimentaires durable. Situé au cœur de la plus vaste zone agricole bruxelloise, à Neerpede et dans la vallée du Vogelzang (Anderlecht), il profitera de l'accès à des propriétés communales et régionales : un modèle exemplaire de collaboration et d’innovation reproductible, car les pouvoirs publics sont des propriétaires fonciers importants sur le territoire régional.

Objectifs 

  • Approvisionner Bruxelles avec des produits fermiers respectueux de l’environnement, via des circuits courts et avec la participation des habitants.
  • Assurer une transition progressive vers des modèles d’agriculture écologique, sur de petites surfaces, pour des cultures consommées par la population locale.
  • Développer un projet pilote d’agroécologie périurbaine respectueuse du paysage et établir un lien entre Bruxelles et sa campagne.
  • Stimuler l’innovation en matière d’agriculture durable et d’autres projets similaires.

Des actions concrètes

  • Des infrastructures (bâtiments, terrains) mises à disposition des candidats paysans et cuisiniers : ils pourront tester économiquement et écologiquement leurs activités, dans des conditions d’exploitation réelles et sécurisées.
  • Pour les agriculteurs locaux déjà en activité, un accompagnement spécialisé pour les aider à transiter vers l’agriculture durable.
  • Soutiens méthodologique, technique, organisationnel, formations, etc.
  • Développement de circuits courts de transformation et de vente.
  • Incitation des Bruxelloises et Bruxellois à fréquenter les lieux de production et à interagir avec leurs acteurs.

Partenaires et financement

  • Un partenariat entre 6 acteurs : les asbl Le Début des Haricots, Terre-en-vue, Maison Verte et Bleue, le Crédal, la Commune d’Anderlecht et Bruxelles Environnement.
  • Un projet coordonné par Bruxelles Environnement.
  • Financé par les fonds FEDER, un budget de presque 6 millions d’euros pour un programme démarré fin 2015, qui se prolongera jusqu’en 2020, voire 2023 pour certains investissements.
  • Des recherches-actions et des études universitaires pour renforcer le projet et pour garantir son expansion et sa reproductibilité. 
Date de mise à jour: 26/02/2016