Vous êtes ici

Exemples de bonnes pratiques

Taste Of Brussels est un événement dédié à la promotion des filières de production alimentaire urbaine. Il rassemble des producteurs agricoles urbains ainsi que quelques transformateurs typiquement bruxellois et distributeurs de proximité.

Potage-toit : l’asbl Le début des Haricots a transformé le toit de la Bibliothèque Royale en potager naturel. La production est utilisée en cuisine par la cafétéria de la bibliothèque, dont la terrasse donne sur le jardin. Le surplus est vendu sur place, soit à des restaurants Slow Food, soit aux consommateurs. Un bel exemple de circuit court !

Des ruches sur les toits : l’association Apis Bruoc Sella a implanté en 2004 son premier rucher sur une toiture verte de l’Université Libre de Bruxelles, au campus de la Plaine. Depuis une dizaine d’implantations ont été réalisées dans toute la Région Bruxelloise : sur le toit du Comité Economique et Social Européen, de la Bibliothèque d’Ixelles, du magasin Caméléon, du Thon Hotel, de la maison communale de Molenbeek-Saint-Jean et sur la plateforme de la cité administrative de la ville de Bruxelles.

Aquaponiris à Saint-Gilles, le Village Partenaire a lancé en juin 2012 une serre expérimentale d’aquaponie qui produit une large variété de légumes en fonction des saisons (laitues, choux, tomates, poivrons, etc.) et des poissons (carpes belges choisies pour leur résistance face aux variations de températures et le fait qu’elles soient omnivores et d’approvisionnement facile et local).

PermaFungi est un projet-pilote d’agriculture urbaine qui vise à récupérer le marc de café produit à  Bruxelles pour cultiver des pleurotes et produire de l’engrais. Cette technique supprime entièrement un déchet (le marc de café) pour créer deux produits utiles : des champignons et de l’engrais. Pour sensibiliser la population à l’agriculture urbaine, PermaFungi organise des séminaires et crée des kits de cultures.

Little Food a pour but de remettre le grillon au goût du jour. Leurs activités sont l’élevage du grillon, sa préparation, l’organisation d’animations entomophagiques et l’approvisionnement de restaurants gastronomiques. Les grillons sont élevés localement (donc à Bruxelles) avec des produits Bio. Ils sont disponibles à la vente sous différentes formes depuis mars 2014.

Le verger du Bral est le premier verger créé dans l’espace public à Bruxelles (le long du Boulevard Anspach), avec les habitants, les commerçants du quartier et des associations. Pour valoriser le patrimoine bruxellois, l’association  y a planté des griottiers de Schaerbeek, dont les fruits juteux sont utilisés un peu plus loin pour brasser la célèbre bière Kriek. Le BRAL compte ainsi créé un circuit très court. Et pour que chaque passant soit sensibilisé, des panneaux expliquent le projet.

La Cressonnière  de Laeken : cette ancienne cressonnière a été réhabilitée à Laeken par l’équipe de la ferme Nos Pilifs sous la coordination de Bruxelles Environnement. Logée dans de longues tranchées destinées à l’origine au passage d’un train, la cressonnière a longtemps été laissée à l’abandon avant d’être réhabilitée en culture.

La Ferme du Chant des Cailles est  une des premières fermes urbaines de Bruxelles, basée sur les principes de l’agro-écologie, de l’action citoyenne et du partage de risque selon la vision des GASAP. Le projet est composé de plusieurs pôles: un grand jardin collectif (le Jardin des Cailles), un jardin médicinal, une bergerie et une ferme maraichère. On y produit du fromage de brebis frais ou affiné, de la maquée ou encore du yaourt et de la ricotta. L’ensemble est produit à Boitsfort, près de la place Keym.

La Maison verte et bleue, à Anderlecht, exploite des parcelles de terrain dans un écrin de verdure proche du ring. Elle y cultive des potagers avec des femmes issues de l’immigration, qui détiennent un grand savoir-faire dans ce domaine. Un bel exemple d’agriculture urbaine et l’intégration !

Date de mise à jour: 04/05/2015