Vous êtes ici

"Gaspi ali’, c’est fini"

Les inscriptions à l'offre pédagogique 2017/2018 sont clôturées.

Niveau : secondaire. Pour le maternel et le primaire : répondez à notre appel à projets  et concevez votre propre projet « gaspillage alimentaire ».

Trop de nourriture finit dans les poubelles de l’école : déchets de cuisine de la cantine, collation à moitié mangée, sandwich inachevé... Le gaspillage alimentaire remplit ¼ des poubelles scolaires, soit environ 7 kg par élève et par an. Or, gaspiller une tranche de pain a le même impact sur l’effet de serre que laisser une lampe allumée pendant 2h14...

Si l’école dispose d’une cantine qui prépare des repas chauds, on peut gérer le gaspillage alimentaire assez facilement car on peut avoir une vision globale du problème. Mais quand les jeunes mangent dehors, cela devient compliqué. Or, à Bruxelles, le manque d’infrastructure accueillante pousse la majorité des élèves à sortir le midi pour s’acheter un sandwich dans un snack ou un supermarché.

Ce projet veut sensibiliser les jeunes à ce problème qui leur est souvent invisible, améliorer les conditions de prise de repas à l’école et motiver les élèves à manger sur place pour limiter le gaspillage alimentaire.

Exemples d’animations :

  • Sensibilisation au concept de gaspillage alimentaire à l’école et à la maison.
  • Découverte du cycle des produits.
  • Visite du marché matinal de Bruxelles.
  • Atelier « cuisiner les restes ».

Exemples d’actions :

  • Mener l’enquête sur les sources de gaspillage alimentaire à l’école et à la maison.
  • Relooker le réfectoire : décorer les murs, réorganiser le mobilier, créer des coins cosy…
  • Équiper le réfectoire : bouilloire, micro-ondes, vaisselle, poubelle à compost
  • Challenge (classe relais) : réaliser un repas de classe « 100 % récup’ et sans gaspi » avec des invendus de commerces locaux.
  • Challenge (plusieurs classes) : redistribuer et valoriser les invendus alimentaires pour sensibiliser au problème et proposer des pistes de solutions.
  • Campagne de sensibilisation dans l’école (classe relais) : proposer de nouvelles collations, de nouveaux sandwiches, organiser des cours de cuisine, visiter le marché matinal du Bruxelles…

Engagements de l’école spécifiques au projet (en plus des engagements généraux ):

  • Mener l’enquête (classe relais) sur le gaspillage alimentaire à la maison ou à l’école.
  • Participer à un des deux challenges.

Budget alloué par exemple pour aménager le local qui sert de réfectoire : 600 euros.

Participer au projet « Gaspi ali’, c’est fini »

Date de mise à jour: 06/07/2017