Vous êtes ici

Faire soi-même

 Alimentation, produits d’entretien, produits de beauté, bijoux, déco… C’est fou ce qu’on peut faire soi-même avec un peu de temps et d’imagination. Et ce n’est pas seulement bon pour le moral et le budget, c’est aussi souvent plus respectueux de l’environnement.

Pour avoir le choix

Vous voulez des biscuits sans huile de palme, du pain sans gluten, du shampoing sans silicone, un pull orange avec des étoiles, une étagère sur-mesure, un système de rangement adapté à vos besoins, un abat-jour assorti à vos rideaux… Faites-les vous-même ! Vous n’êtes ainsi plus dépendant de ce que vous trouvez en magasin : vous choisissez exactement ce que vous utilisez ou ce que vous voulez obtenir. Et quel plaisir, quelle fierté et, souvent, quelle économie !

C’est aussi mieux pour l’environnement

Faire soi-même permet souvent de limiter les impacts de la production industrielle, du conditionnement et du transport : autrement dit, d’épargner de l’eau et de l’énergie, de limiter les émissions de gaz à effet de serre et les déchets. Ainsi, installer sur sa terrasse un petit pied de ciboulette qui pousse comme de la mauvaise herbe vaut mieux que d’acheter des brins sous emballage plastique qui ont poussé au Moyen-Orient !

Comment apprendre à faire ?

Pour savoir faire, il faut parfois apprendre à faire. Avec les nombreux tutoriels sur Internet ou les foires aux savoir-faire, c’est facile ! On trouve vraiment tout : comment cuisiner les topinambours, fabriquer du savon, construire un mur d’escalade, inventer un chargeur solaire, rempailler une chaise, transformer une palette de chantier en banc de jardin…

Le plus souvent, ces recettes utilisent des produits de récupération pour minimiser le coût et les déchets. De nombreuses initiatives vous permettent aussi de suivre des cours pour faire de la couture, cuisiner, jardiner, bricoler… Apprendre, ça fait plaisir et c’est bon pour l’estime de soi !

Savoir réparer

Un tour de vis et ça repart ! Il suffit souvent d’une petite réparation pour qu’un objet n’ait pas à être remplacé. Mais évidemment, de plus en plus d’objets sont devenus difficiles et chers à réparer.

Pour lutter contre cette tendance à concevoir des produits trop vite inutilisables pour pousser à l’achat (obsolescence programmée), la résistance s’organise! Sites de conseils et Repair Cafés vous permettent de redonner une seconde jeunesse à votre grille-pain ou à votre aspirateur, de recoudre la toile déchirée de votre parasol ou de recoller une porcelaine cassée: particuliers et professionnels passionnés vous aideront à les réparer gratuitement et vous expliqueront comment faire !

Echanger des savoir-faire

Vous ne savez pas planter un clou, mais vous avez la main verte ? Vous pouvez aussi facilement échanger votre savoir-faire ou prêter vos objets au sein d’un système d’échange local (SEL). Les types de produits ou de services proposés peuvent être très variés et cela permet d’éviter d’acheter, en toute convivialité: renseignez-vous !

Date de mise à jour: 28/02/2017