Vous êtes ici

Quelles techniques?

2014_cbe_compost_088.jpg

Petit ou grand jardin, et même terrasse ou appartement, il existe des compostières pour toutes les situations. Certaines s’achètent dans le commerce, d’autres peuvent être très facilement bricolées soi-même. Petit tour d’horizon des techniques de compostage à votre disposition.

Petit jardin: le fût à compost

Bien adaptés aux jardins de moins de 30m2, ces fûts en plastique s’achètent dans le commerce. Préférez une contenance de 200 litres au moins. Installez-le au soleil, pour améliorer le processus de décomposition, et pensez à l’aérer une à deux fois par semaine en remuant avec la tige prévue à cet effet. Le fût doit être fermé par un couvercle pour conserver la chaleur. Au bout de 6 à 12 mois, vous pourrez démouler votre compost facilement.

Jardin moyen: le silo ou le treillis

Prévoyez un ou deux bacs en carré, à fabriquer avec des palettes de bois ou du treillis métallique. Dans ce cas, tapissez l’intérieur d’une bâche perforée pour permettre l’aération du compost sans le dessécher. Deux ou trois fois par an, retourner le contenu du silo pour assurer une bonne aération.

Avoir deux voire trois compartiments vous permet justement d’aérer proprement et facilement les matières en cours de compostage et d’avoir toujours sous la main une réserve de matières sèches (branchages coupés, feuilles mortes…).

Grand jardin: le compost en tas

Avec un jardin de plus de 1.000 m2, optez pour le compost en tas. Installez-le à l’abri du vent, derrière une haie ou un bouquet d’arbustes. Dès que votre tas atteint un volume de 2 à 3m³, retournez votre matière pour aérer et commencez un nouveau tas à côté.

Pensez à couvrir votre compost de paille, de feuilles mortes ou d’un voile en textile micro-perforé.

Mini-jardins et appartements: la vermicompostière

Le vermicompostage permet de composter même sans jardin. Cette fois-ci, ce sont des vers de terre qui font le travail ! Installez la vermicompostière dans une cave, un garage, une cour ou un balcon. A partir de vos déchets organiques de cuisine, vous obtiendrez gratuitement du compost pour vos plantes d’appartement et un engrais liquide (le percolat).

Le vermicompostage

Date de mise à jour: 28/07/2017