Vous êtes ici

Guide pratique d'analyse de sols pour cultiver en ville

Cultivez vos légumes sur un sol sain !

Vous voulez cultiver des légumes ou des fruits ? Idée géniale ! Avant toute chose, il est primordial de connaitre la qualité du sol où ils vont pousser : est-il fertile, riche en matières organiques ? Et surtout de se rappeler qu’un sol sain, c’est un sol exempt de pollutions!  Car si votre sol est pollué, vous ne le verrez pas à l’œil nu, mais ça peut avoir un impact sur la qualité de votre production alimentaire. Tout comme sur votre santé et votre cadre de vie.

Ce « Guide pratique d’analyse de sols pour cultiver en ville » vous aidera à identifier une éventuelle pollution du sol de votre potager et vous donnera toutes les astuces pour y remédier et cultiver sur un sol sain!    

Rassurez-vous : la problématique de la pollution du sol ne doit pas constituer un frein à la production alimentaire. Il faut cependant  rester vigilant :  un terrain entièrement vierge, sur lequel jamais aucune activité humaine n’a eu lieu est rare, voire inexistant. Dans notre Région anciennement industrialisée et fortement urbanisée., il est probable que certains terrains soient pollués. 4 principaux polluants peuvent se retrouver dans les potagers. Comment savoir si le vôtre est concerné ? C’est simple : suivez les 6 étapes du Guide.

Mais il n’y a pas que le passé : certains comportements quotidiens peuvent également engendrer des pollutions du sol. Exemples : un apport de remblais,  l’abandon de déchets,  l’utilisation de produits dangereux (pesticides, savons, solvants…), ou encore l’épandage de cendres de barbecue dans votre jardin...

Cependant, les pollutions sont maitrisables sur base de certaines bonnes pratiques et mesures de prévention.

Règlementation :

La Région de Bruxelles-Capitale dispose d’une législation concernant la gestion et l’assainissement des sols pollués*.

Malheureusement, cette procédure n’est pas techniquement et financièrement adaptée aux projets de production alimentaire : ceux-ci se développement en général sur des terrains non –repris  dans l’inventaire de l’état du sol.

Cette législation prévoit une procédure d’étude et de traitement  si une pollution dans le sol est suspectée. Dans la plupart des cas, la législation cible les activités professionnelles (historiques et actuelles), qui présentent un risque important de pollution du sol. 

*Pour plus d’informations voir les pages ‘le sol en bref et en vidéo’ sur le site Internet de Bruxelles Environnement.

Sources
Pour rédiger ce guide, Bruxelles Environnement s’est basé sur ses expériences  d’accompagnement de potagers collectifs dans leurs analyses de sols, sur les expériences du « facilitateur sol », sur des consultations avec entre autre des  laboratoires et l’OVAM et s’est également inspiré d’autres guides similaires tels le Guide de Toronto « From the ground up ».

Disclaimer
« Ces recommandations sont de l’ordre de l’information générale.
L’Institut Bruxellois pour la gestion de l’environnement (Bruxelles Environnement) veille à ce que ces recommandations soient les plus correctes et les plus complètes possible mais il ne peut être tenu responsable de la manière dont ces recommandations sont utilisées et interprétées.
L’Institut bruxellois pour la gestion de l’environnement ne donne aucune garantie quant à l’adéquation des sols pour le jardinage ou pour d’autres situations applicables au jardinier à qui il revient seul de s'assurer que les conditions sont adaptées pour le jardinage à l'endroit choisi. »
Date de mise à jour: 08/02/2018
Contact: 

N’hésitez pas à nous contacter pour nous donner votre avis sur ce guide. Pour des informations complémentaires, vous pouvez également contacter le service "Facilitateur Sol" :