Vous êtes ici

Quelles substances chimiques peuvent polluer votre potager?

Un sol pollué peut avoir plusieurs origines :  activité économique, artisanale ou industrielle ; remblayage d’un terrain avec des matériaux pollués ; utilisation de pesticides chimiques…

Voici les 4 polluants principaux que l’on retrouve dans un potager :

Métaux lourds

Les « métaux lourds » constituent une catégorie large reprenant des éléments chimiques toxiques. Certains métaux lourds présents dans l’environnement et en dessous de certains seuils ne sont pas considérés comme toxiques. Certains sont naturellement présents dans le sol ou  dans l’eau souterraine, comme le cuivre, le zinc ou le fer, par exemple.

En revanche, d’autres métaux lourds peuvent être fortement toxiques pour l’être humain et l’environnement, en fonction de leur nature ou de leur concentration. C’est le cas du plomb et du cadmium, entre autres. Des activités humaines d’industrie ou de remblais notamment,  peuvent avoir renforcé leur présence. Mais les métaux lourds sont des substances stables et peuvent rester dans le sol très longtemps.

Hydrocarbures aromatique polycycliques (HAP)

Les « HAP » représentent de nombreux composés et sont fortement toxiques. Ils se forment principalement suite à une combustion incomplète : carburant automobile, bois, charbon, incinérateurs… Une partie de cette  pollution spécifique s’avère cancérigène. On retrouve les « HAP »  dans des couches de remblai, des morceaux de goudron ou des résidus de cendres.

Huiles minérales

Elles concernent un groupe de substances chimiques dérivées de pétrole brut, largement répandues dans notre société et toxiques… Mazout de chauffage, carburants, huile de graissage pour véhicules ou engins de jardinage. Certaines huiles minérales sont également utilisées comme dégraissant ou solvant, c’est le cas du white spirit.

Pesticides

Dans le passé, l’utilisation des pesticides chimiques était très fréquente. Malheureusement, beaucoup de ces substances sont très difficilement dégradables dans l’environnement et restent donc longtemps dans le sol. Celles-ci sont nocives pour l’homme et ont  des impacts possibles sur sa santé. Les pesticides sont également toxiques pour de nombreuses espèces de plantes et d’animaux. Il faut noter que la Région de Bruxelles-Capitale s’est dotée d’un programme de réduction des pesticides depuis quelques années pour tenter de résoudre ce problème. 

Date de mise à jour: 08/02/2018