Vous êtes ici

8 principes de base

1. Achetez des fruits et légumes frais et de saison

Frais et naturels, les fruits et légumes ont meilleur goût ! En achetant des produits de saison, vous évitez la production sous serre et les longs transports aux répercussions lourdes sur l’environnement. 

Consultez le calendrier saisonnier des fruits et des légumes (.pdf) pour vous aider à faire votre choix.

2. Achetez local, privilégiez les filières courtes

Le transport des aliments produits de l’autre côté de la planète coûte cher à l’environnement. Inscrivez au menu des aliments produits localement et privilégiez les filières courtes en achetant directement aux producteurs. Vous favoriserez l’agriculture familiale et paysanne, et permettrez aux agriculteurs de la région de mieux vivre de leur production.

3. Variez les menus et réduisez les portions de viande sans sacrifier au goût

Réduire le grammage de viande peut sembler difficile, tant une importante consommation de viande fait partie de nos habitudes alimentaires. Plusieurs pistes s’offrent néanmoins pour y arriver : proposer une viande de qualité bio ou la remplacer par d’autres sources de protéines, comme les céréales ou les légumineuses.

Et pourquoi ne pas instaurer une journée végétarienne par semaine? Prenez part à l’initiative « jeudi veggie », déjà suivie dans de nombreuses villes.

Vos menus seront équilibrés et attrayants et, comme la production de viande représente environ la moitié de l’impact de l’alimentation sur l’environnement, vous apporterez une sérieuse pierre à l’édifice de l’alimentation durable en respectant ce principe…

4. Traquez le gaspillage

Chaque année, des tonnes d’aliments non consommés se retrouvent à la poubelle : les restes, mais aussi les produits périmés non utilisés. Évitez cette exploitation superflue des ressources naturelles par une bonne gestion de vos achats, de la préparation des repas et du service.

Par la même occasion, vous réduirez vos coûts !

Nos pages de conseils anti-gaspillage

5. Privilégiez les produits bio

Les produits issus de l’agriculture biologique ou intégrée sont plus savoureux et plus respectueux de l’environnement. Ils sont sans pesticides ou engrais chimiques. Aidez-vous des labels pour vous assurer de l’origine biologique des produits.

Pour en savoir plus, consultez la fiche pratique Agriculture biologique (.pdf).

6. Choisissez des poissons issus de la pêche durable

Près de 80% des stocks mondiaux de poissons sont surexploités et parfois presque épuisés. Pour déguster des poissons dont les espèces ne sont pas menacées, choisissez le label MSC (Marine Stewardship Council). Consultez également la liste rouge de Greenpeace ou la liste du WWF, pour éviter les espèces en danger.

7. Pour les produits exotiques, optez pour le commerce équitable

Pour les denrées impossibles à produire en Belgique, comme le café ou le chocolat, choisissez les filières du commerce équitable. Pour les produits frais, ne négligez pas, ici non plus, l’aspect de saisonnalité.

8. Évitez le suremballage, pensez "déchets minimum"

Les emballages sont des déchets à transporter et à traiter. Moins il y en a, moins grande est l’empreinte écologique que nous laissons. Soyez attentif aux emballages de vos produits, privilégiez par exemple les conditionnements les mieux adaptés à vos besoins et les produits en vrac. Veillez alors à la conservation des aliments pour éviter le gaspillage.

Date de mise à jour: 05/10/2017