Vous êtes ici

Renouvellement de l’air

La quantité d’air nécessaire dépend d’un certain nombre de facteurs

Les plus importants sont :

  • Le taux d’occupation de la pièce
  • La nature des activités
  • La quantité et la nature de la pollution (provenant aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur)
  • L’environnement extérieur
  • L'entretien hygiénique

Des recommandations spécifiques suivant le local et la situation suivront dans l’outil pratique.

La norme NBN D50-001 distingue la ventilation de base, la ventilation intensive et la ventilation de locaux particuliers. Les dispositifs pour une ventilation de base doivent garantir une ventilation permanente et réglable dans chaque espace de vie et ce dans des conditions "normales" climatiques et d'utilisation. La norme prescrit un renouvellement de l’air de 3.6m³ par heure et par m² de surface au sol. Vous trouverez plus d’explications concernant ce débit dans la section ‘amenée – transfert – évacuation’. La ventilation intensive, c’est-à-dire l’aération par l’ouverture de portes ou fenêtres dans les parois extérieures, est conseillée pour garantir un renouvellement de l’air suffisant dans des circonstances particulières (fortes périodes d’ensoleillement, fortes chaleurs, activités fort polluantes,…). Les locaux particuliers sont les locaux qui ne font pas vraiment partie des pièces de vie, comme les caves, les garages, les chaufferies, les débarras,… mais qui nécessitent des dispositions particulières.

Théoriquement, un renouvellement de l'air de 3.6 m³/h et par m² de superficie de plancher est nécessaire pour garantir une qualité de l'air acceptable. En pratique, il est difficile d'atteindre un tel débit de ventilation. Il est donc préférable que la ventilation ou aération soit la plus efficace possible.

L'efficacité de l'aération ou de la ventilation naturelle est déterminée principalement par le débit de ventilation mais aussi par les mouvements des courants d'air. Le débit de ventilation est déterminé par les différences de températures entre l'intérieur et l'extérieur, par le vent et par la dimension des ouvertures. Pour les mouvements de l'air, ce sont la forme, l'emplacement et le nombre d'ouvertures qui sont déterminants. Dans le cas d'une ventilation unilatérale, ce sont les différences de température entre l'intérieur et l'extérieur, ainsi que la hauteur de l'ouverture qui jouent un rôle important.

Amenée - Transfert - Evacuation

Pour garantir un renouvellement de l’air convenable, l’air frais doit être amené par les locaux dits ‘secs’, et ensuite s’écouler vers les locaux dits ‘humides’ pour y être évacué.
Les quantités d'air amenées et évacuées sont identiques. Le transfert de l'air doit être permanent et le débit peut éventuellement être adapté en fonction de l'activité dans le logement. Il est important que les dispositifs de ventilation protègent contre l’effraction et les insectes et que, tant les dispositifs d’amenée d’air, que les dispositifs de transfert et d’extraction fonctionnent de manière optimale. Dans le cas contraire, un renouvellement de l’air suffisant ne peut être garanti.

Date de mise à jour: 17/10/2017