Vous êtes ici

Pourquoi aérer ou ventiler?

L'activité humaine (lessiver, nettoyer, cuisiner, transpirer,…) produit pas mal de vapeur d'eau dans le logement, qui doit être évacuée pour éviter des problèmes de condensation et de moisissures. Par ailleurs, l'être humain consomme de l'oxygène, qui doit être apporté par l'air frais extérieur, sinon des troubles physiques pourraient survenir.

es dernières décennies (particulièrement depuis la crise pétrolière de 1973), une attention croissante a été portée à l’efficience énergétique des bâtiments, notamment en les rendant étanches. Mais simultanément, le nombre de sources polluantes à l’intérieur du bâtiment a augmenté. Les produits d’entretien sont plus puissants, et donc plus nocifs, et de plus en plus de matériaux utilisés, comme les matériaux de construction, provoquent des irritations et ne favorisent pas une bonne régulation du climat intérieur. Les particules insalubres s’accumulent souvent à l’intérieur par manque d’aération ou de ventilation. Des études ont prouvé que la qualité de l’air intérieur est souvent bien plus mauvaise que la qualité de l’air extérieur. C’est pour ces raisons qu’aérer ou ventiler est extrêmement important.

En moyenne nous passons 80% de notre temps à l’intérieur. Pour obtenir une ambiance intérieure saine, il est nécessaire d’évacuer autant que possible l’air vicié en ventilant. Si n'est pas possible de ventiler, il faut aérer. Une bonne qualité de l’air n’est d’ailleurs pas seulement importante pour notre santé, mais également pour notre confort et pour le bâtiment lui-même !

Différents problèmes peuvent surgir suite au manque ou à l’excès de ventilation ou d’aération. Ces problèmes se situent soit au niveau de la santé, soit au niveau du confort, soit au niveau du bâtiment lui-même ou encore au niveau de la consommation énergétique.

Dans ce qui suit, des solutions sont proposées pour les différents types de problèmes.

Date de mise à jour: 06/10/2016