Vous êtes ici

Déchets inertes

Les déchets inertes sont des déchets qui ne subissent théoriquement aucune modification physique, chimique ou biologique (déchets de classe 3). Il s’agit de la fraction pierreuse et sableuse des déchets provenant de la construction, la rénovation ou la démolition. Ils présentent peu de risques pour l’environnement ou la santé publique.

  • Ardoises naturelles, en béton
  • Argile
  • Asphalte (sans goudron)
  • Béton
  • Briques, parpaings
  • Ciment, enduit au ciment, mortier
  • Céramique, grès, pierre naturelle, faïence
  • Gravier, empierrement
  • Sable
  • Terre non contaminée
  • Tuiles

Représentant plus de 65 % du total de déchets produits par le secteur du bâtiment, la gestion des déchets inertes et leur valorisation est devenue indispensable.

Cette fraction peut être directement valorisée sur votre chantier ! Pour ce faire, il vous faudra faire une demande de permis d’environnement.

Si la valorisation sur chantier n’est pas possible, vous pourrez orienter les déchets vers des filières de valorisation (centre de recyclage, concassage, broyage...). La mise en décharge peut être envisagée en dernier recours mais cette option est de moins en moins pratiquée car son coût est sensiblement plus élevé.

Trier sur le chantier

Le tri des déchets inertes sur le chantier facilite leur valorisation ultérieure.

Vous devez :

  • Séparer les déchets inertes des autres déchets, les non dangereux (métaux, bois, plâtre...) et les dangereux (amiante, PCB/ PCT, huiles usagées, colles…) ;
  • Mettre à disposition de votre personnel de chantier les outils de tri nécessaires, pratiques et accessibles (big bags, conteneurs, bennes) et aménager des aires de stockage en rapport avec vos flux de production ;
  • Mettre en place une signalisation des déchets entreposés : type et destination (réemploi ou recyclage in situ, centre de recyclage ou d’enfouissement) ;
  • Veiller à choisir les filières locales de valorisation les plus proches de votre chantier.

Valoriser les déchets inertes

Le réemploi

Le réemploi des déchets de construction connaît un essor important ces dernières années. Consultez la liste des entreprises proposant des matériaux réutilisables.De nombreux déchets inertes comme les briques, les dallages peuvent ainsi être réutilisés tels quels sur votre chantier, pour des travaux de restauration ou de nouvelles constructions.

Le recyclage

Si le réemploi n’est plus possible, envisagez le recyclage.

La réglementation vous oblige d’ailleurs à recycler la fraction pierreuse et sableuse de vos déchets de construction et démolition.

Autres opérations de valorisation

Certains autres déchets peuvent, sous certaines conditions, être réutilisés comme remblais de carrière.

Que faire des déchets inertes non valorisables ?

Si vos déchets inertes sont contaminés par des substances dangereuses, vous devez faire appel à un collecteur agréé par la Région de Bruxelles-Capitale et garder une trace écrite de l'évacuation de vos déchets (récépissé de dépôt ou de collecte, par exemple bordereau de suivi, bons de décharges...). 

 

Date de mise à jour: 14/09/2016