Vous êtes ici

Contexte du développement du référentiel

A l’heure actuelle, deux outils principaux permettent d'évaluer la durabilité des bâtiments en Belgique :

  • Valideo (un système belge développé par le CSTC et géré par SECO) et,
  • Breeam (un système de reconnaissance internationale, d'origine anglo-saxonne).

Ces outils comportent cependant plusieurs faiblesses :

  • leur coût est jugé trop élevé (seuls les gros bâtiments peuvent se permettre financièrement de faire évaluer la durabilité de leur projet) ;
  • leur niveau d’ambition est trop bas (les certificats de niveaux les plus bas sont accessibles à des bâtiments relativement peu exemplaires) ;
  • ils sont peu adaptés au marché belge (pour Breeam, en raison du fait que ce système s'appuie sur d'autres règlementations).

Les Régions Bruxelloise et Flamande ont développé des outils pour promouvoir les bâtiments durables :

  • à Bruxelles : l'appel à projets « Bâtiments durables » qui concerne toutes les affectations ;
  • en Flandre : deux outils d'aide à la conception dont un pour les logements et un pour les bureaux).

Aucun d’eux n’est cependant à proprement parler un système de certification et/ou de labellisation, la labellisation consistant en une version allégée de la certification pour les plus petits projets.

A l’initiative de la Région de Bruxelles-Capitale, les trois Régions du pays, ont donc décidé d'élaborer un référentiel orienté résultats pour la certification et la labellisation des bâtiments durables.

Le nouveau référentiel sera une fusion de Valideo, des critères de l’appel à projets Bâtiments exemplaires et des deux outils de la Région flamande pour les logements et pour les bureaux. Il sera compatible avec Breeam afin de faciliter l'accès à ce système de reconnaissance internationale à ceux qui le souhaiteraient.

Date de mise à jour: 06/12/2017