Vous êtes ici

Bruit et Car-wash

L’exploitation d’un car-wash génère du bruit. Avant tout parce que les appareils à haute pression que vous utilisez sont naturellement bruyants. Mais aussi parce que votre station est le théâtre d'un va-et-vient constant de voitures qui peut gêner vos voisins. Les normes sonores maximales admissibles dans votre établissement sont fixées dans le cadre de votre permis d'environnement. Comment les respecter ? Nous vous proposons quelques solutions pratiques.

Au niveau de votre station

Vous gérez une station de type « roll-over » ou un tunnel ? Equipez vos installations d’une porte coulissante, par exemple en plaques de plastiques souples. Un autre modèle de porte est le rideau de lamelles textiles qui permet également le séchage. Fermée durant le lavage et le séchage des véhicules, celle-ci limitera grandement les nuisances sonores liées à ces activités. Mieux encore : une telle porte peut positivement influencer la fréquentation de votre car-wash. Si elle est ouverte, votre client comprendra, en effet, qu’il peut immédiatement entrer… ce qui n’est pas toujours le cas des stations classiques où le client hésite parfois.

Autres pistes importantes : l’isolation acoustique et le choix de l'orientation des appareils à haute pression et sécheurs, appareillages les plus bruyants. Veillez à installer vos appareils toujours le plus loin possible des riverains.

Vous gérez une station « self service » ? Elle est probablement située à l’air libre et seulement couverte. L'isolation complète de telles installations risque de représenter un important poste de frais. La seule alternative efficace consiste donc à faire parfaitement respecter les heures d'ouverture, reprises dans votre permis d'environnement.

Au niveau de l’équipement

Quel que soit le type de car-wash que vous exploitez, optez toujours pour l'équipement le moins bruyant possible. Pensez notamment à :

  • diminuer la pression des lances des car-wash « self service »,
  • remplacer les aspirateurs dotés de moteurs monophasés par des moteurs triphasés ou centraliser l’unité d’aspiration d’où sont connectés les tuyaux d’aspiration,
  • placer un écran anti-bruit, par exemple un écran « vert », qui permet de donner des couleurs à votre quartier,
  • opter pour des ventilateurs à basse pression pour le séchage des véhicules.

Sensibilisez vos clients !

Placez des panneaux demandant à vos clients de ne pas klaxonner ou de réduire le volume de leur radio. Allez encore plus loin en installant un sonomètre doté d'une alarme clignotante. L'idéal pour calmer les ardeurs des plus bruyants ! Veillez enfin à ce que chaque automobiliste éteigne son moteur pendant le nettoyage de son véhicule.

N’oubliez pas que l’utilisation de signalisations sonores ou de haut-parleurs est interdite dans la zone de nettoyage.

Date de mise à jour: 18/02/2016