Vous êtes ici

Bruit et transformation du bois

Les machines qui fonctionnent en continu pour le traitement du bois sont généralement installées à l’intérieur et peuvent être source de nuisance sonore. Ainsi, l’aspiration de poussière est une source continue de bruit. Par ailleurs, des machines situées à l’extérieur, telles que les scieries et les cyclones sur le toit, peuvent également engendrer une nuisance. Les bruits de contact et les vibrations peuvent également créer localement une nuisance, surtout dans les petites entreprises dont l’atelier a un mur mitoyen avec un voisin.

Aspiration de poussière de bois et de sciure

Différents procédés libèrent de la poussière de bois: traitements du bois, stockage, incinération du bois. La poussière est aspirée par un (multi-)cyclone, un filtre en tissu ou un filtre à manches. L’aspiration continue de la poussière peut générer des problèmes de bruit du fait que certaines parties du système d’aspiration sont installées à l’extérieur.

Que pouvez-vous faire?

  • Limitez la production de bruit du système d’aspiration de la poussière. Placez où c’est nécessaire une isolation acoustique (encastrement, silencieux, …) ou déplacez l’installation à un endroit où la nuisance sonore est limitée.
  • Optimisez ledébit de l’aspiration d’air de l’atelier en modifiant la taille de l’ouverture de la cheminée. Une ouverture plus grande se traduit souvent par un écoulement plus lent de l’air et donc par moins de bruit.

Machines de traitement du bois

Les machines de traitement du bois interviennent dans tous les sous-secteurs de transformation du bois. Elles peuvent toutefois être source de nuisance sonore. C’est surtout le cas des machines installées à l’extérieur (notamment les scieries) ou des appareils situés dans des espaces de travail avec des murs mitoyens.

Que pouvez-vous faire?

  • Investissez dans des machines moins bruyantes, prévoyez un encastrement autour des machines les plus bruyantes ou installez-les à l’intérieur.
  • Placez les machines sur des amortisseurs de vibrations. Cela peut se faire de différentes façons et ne peut être envisagé que s’il existe une possibilité de déplacer les machines.
  • Gardez les fenêtres et portes de l’atelier toujours fermées. Cela permet d’éviter que les poussières et le bruit ne s’échappent par là.
  • Aménagez l’atelier de façon à éviter les points noirs acoustiques (entourer par exemple l’atelier d’autres locaux affectés à des fonctions silencieuses, tels que l’entrepôt, l’espace peinture, le local de séchage, les bureaux, …).
  • Ne placez pas de machines à proximité d’un mur mitoyen. Vous évitez ainsi les vibrations et les bruits inutiles chez le voisin.

 

Date de mise à jour: 18/02/2016