Vous êtes ici

Bruit du chemin de fer

65 Km de réseau ferroviaire traversent des zones bruxelloises à forte concentration de logements. Au vu de la carte « bruit ferroviaire », on estime que le trafic y constitue une source de nuisances pour environ 4% de la population, qui subit un bruit supérieur ou égal à 55 dB(A) (Lden) durant le jour et la nuit. Par contre, 1% de la population subit des niveaux sonores supérieurs à 65 dB(A) la nuit et 70 dB(A) le jour.

La directive 2002/49/CE prévoit une actualisation des cartes tous les 5 ans. Cependant, vu le peu d’évolution des données, les cartes et analyses du bruit du chemin de fer pour l’année 2011 sont considérées comme identiques à celles calculées pour l’année 2006. La cartographie de la situation 2016 est en cours de réalisation, elle sera disponible en 2018.

Consulter les cartes d’exposition au trafic ferroviaire :

Une convention environnementale entre la Région de Bruxelles-Capitale et la SNCB définit les valeurs seuils à ne pas dépasser: 70 dB(A) le jour et 65 dB(A) la nuit.

Sur cette base, moins de 1% de la population est soumise à des niveaux de bruit supérieurs à ces valeurs seuils.

En ce qui concerne les dépassements des seuils d'intervention urgente (73 dB(A) le jour et 68 dB(A) la nuit), ceux-ci sont très localisés et touchent environ 400 personnes le jour et 300 la nuit.

Date de mise à jour: 18/07/2017
Documents: 

Liste des fiches "points noirs ferroviaires" :