Vous êtes ici

Bruit de voisinage

Les activités faisant l’objet du plus grand nombre de plaintes sont issues du secteur de l’Horeca, des logements (comportement des occupants et équipements) et du commerce de détail.

Le Plan Bruit prévoit de :

  • prendre un nouvel arrêté pour la diffusion de la musique amplifiée dans les établissements publics ;
  • établir une nouvelle réglementation concernant les bruits de chantiers.

La législation fixée par l'arrêté bruit de voisinage du 21 novembre 2001 définit le bruit de voisinage comme toutes les sources sonores du voisinage à l'exception des bruits issus du trafic, des tondeuses, des installations classées ainsi que des activités de chantier (sauf pour les particuliers), les activités nationales ou de culte.

Les niveaux sonores autorisés varient en fonction de la période de la journée (journée, soirée, nuit) et en fonction du nombre d'évènements bruyants.

Si les niveaux sonores sont jugés gênants, une plainte peut être introduite à Bruxelles Environnement.

L'ambiance sonore d'un quartier dépend essentiellement du comportement des habitants de ce quartier.

Date de mise à jour: 18/07/2017