Vous êtes ici

Confort acoustique dans les écoles

Les cantines, classes et salles de repos des établissements scolaires sont souvent trop bruyantes. C’est une source de stress et de fatigue pour ceux qui les fréquentent, que ce soient les enfants ou le personnel de l’école. De plus, ces locaux subissent parfois des nuisances venant de l’extérieur (transports, entreprises, etc.).

Les niveaux préconisés par l’OMS et l’Union européenne

Pour les écoles, l’OMS préconise un niveau de bruit de fond de maximum 35 dB dans les classes. Malheureusement, les niveaux sonores sont souvent beaucoup plus élevés ; en cause, des parois mal isolées et/ou réfléchissant le bruit (vitres, carrelage…). Dans les cantines scolaires, il n’est pas rare que les enfants et les enseignants subissent des niveaux de 90 dB !

La Directive européenne 2002/49/CE relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement indique qu’il faut prêter une attention particulière aux bruits rencontrés dans certains bâtiments dits « sensibles » tels que les écoles, les crèches, les hôpitaux...

C’est la raison pour laquelle la problématique du bruit dans les écoles et les crèches est explicitement reprise dans le Plan de lutte contre le bruit (.pdf) :

  • Prescription 33 : assurer l’information du jeune public des effets du bruit sur la santé.
  • Prescription 44 : améliorer le confort acoustique des cantines des salles de classe et des crèches.

Rencontres fructueuses et études de cas

Le colloque « Rencontres Jeunes et Bruit, On va s’entendre ! » de novembre 2008 a permis d’interpeller les différents acteurs pour la gestion du bruit en milieu scolaire : architectes, gestionnaires de bâtiments, administration de la Communauté française et de la Région, responsables pédagogiques, etc.

Les actes du colloque dressent le bilan de la situation et les perspectives potentielles pour les bâtiments scolaires.  Le programme, les présentations, le noms des partenaires mais également les bilans et perspectives de ces deux journées d’échanges peuvent être consultés sur le site www.onvasentendre.be.

Dans la foulée de ces rencontres, Bruxelles Environnement a mené une étude de cas dans 6 écoles de la Région de Bruxelles-Capitale pour faire le lien entre des mesures de bruit objectives, la gêne ressentie, les besoins des utilisateurs des locaux et les améliorations possibles. Ce projet pilote avait pour but d’analyser différents problèmes acoustiques rencontrés dans les écoles, la manières dont ils sont vécus par les occupants des locaux et les solutions techniques qui peuvent être mise en œuvre pour y remédier et atteindre un environnement sonore de qualité.

Lire le résultat de cette étude.

Le vade-mecum, un document de référence pour l’acoustique

En 2014, Bruxelles Environnement a réalisé un document de référence facilitant la prise en compte de l'acoustique dans l'aménagement et la rénovation de locaux et bâtiments scolaires. Le  "vade-mecum du bruit dans les écoles" (.pdf)  est un outil accessible  qui dresse un état des lieux de la situation à Bruxelles et donne des recommandations concrètes, des pistes de solutions adaptées aux locaux afin de diminuer le bruit dans les écoles.

Le vade-mecum du bruit dans les écoles a été présenté à un public aux profils très variés (enseignants et directeurs, professionnels du bâtiments, acousticiens, pouvoirs subsidiant, administrations…) lors du colloque « Vers un meilleur confort acoustique dans l’école de demain ».

Date de mise à jour: 11/10/2016