Vous êtes ici

Confort acoustique des logements

Isoler son logement contre le bruit nécessite de bien détecter la structure qui transmet le bruit ou les ouvertures, même minimes (fissures) qui laissent passer le bruit : car là où l’air passe, le bruit passe.

Que ce soit une correction acoustique d’un local ou une isolation acoustique contre un bruit extérieur, il est important de poser le bon diagnostic de la cause de l’inconfort et d’envisager les solutions avec des spécialistes. En effet, tout le travail d’isolation acoustique peut être mis à mal s’il persiste un « point faible » et, pour l’éviter, il est préférable de s’adresser à un acousticien professionnel.

La norme belge

Actuellement, il n’existe pas d’obligation légale relative aux performances acoustiques d’un bâtiment destiné à accueillir des logements.

La norme belge NBN S01-400-1 « Critères acoustiques pour habitations » détermine néanmoins les exigences et les critères d’isolation contre les bruits aériens et de contact, à l’isolation des façades, au niveau sonore des équipements techniques et à la résonance dans les bâtiments. Cette norme n’est pas contraignante: c’est une référence des bonnes pratiques pour le constructeur qui souhaite satisfaire à des qualités acoustiques. Elle peut cependant être rendue obligatoire s’il y est fait référence dans le cahier des charges.

Le Code de Bonnes Pratiques

Pour en savoir plus sur les travaux d’isolation acoustique des logements, consultez le Code de Bonnes Pratiques : Référentiel technique d'isolation acoustique pour la prime à la rénovation de l'habitat

Date de mise à jour: 29/08/2016