Vous êtes ici

Valorisation énergétique et élimination

Les déchets pour lesquels le réemploi ou le recyclage n’est pas possible peuvent devenir source d’énergie (chaleur/électricité) en servant de combustible ou, en dernier recours, éliminés.

Incinération ou valorisation énergétique ?

La valorisation énergétique se distingue de l’incinération par le fait que les déchets sont principalement utilisés comme combustible en vue de produire de l’énergie. Il existe un seuil de rendement fixé par l’Union européenne pour considérer qu’il s’agit d’incinération avec récupération d’énergie ou de valorisation énergétique .

La récupération d’énergie peut se faire par le procédé de biométhanisation, dans des incinérateurs de déchets ou dans des installations industrielles (des cimenteries, par exemple).

En Région de Bruxelles-Capitale, le flux des déchets municipaux résiduels est envoyé à l’incinérateur de Neder-over-Heembeek où l’incinération se fait avec récupération d’énergie. Cette production de chaleur sert à produire de l’électricité (5% de la consommation bruxelloise en électricité).

Les coûts d'incinération totaux des déchets assimilés aux déchets ménagers (taxe et frais d'exploitation) varient selon la performance environnementale de l' incinérateur et le type de déchets. Ils sont en constante augmentation.

Mise en décharge

La Région de Bruxelles-Capitale ne dispose plus d'aucune décharge ouverte sur son territoire. Et les listes des déchets interdits en décharge en Régions wallonne flamande ne cessent de gonfler. Il y a peu d'espace pour ouvrir des nouvelles décharges et la réticence de la population est énorme.

L'exploitant d'une décharge fixe librement la partie du prix de la mise en décharge qui sert à couvrir ses frais d'exploitation. Le coût total de la mise en décharge augmente sans cesse du fait des conditions d'exploitation et des taxes de plus en plus élevées. La mise en décharge devient économiquement injustifiée.

Mise en décharge en Région flamande

Sauf exception, l'exploitant d'une décharge flamande peut accepter sans formalité des déchets venant de la Région de Bruxelles-Capitale dans les mêmes conditions que les déchets produits en Région flamande.

Mise en décharge en Région wallonne

La mise en centre d’enfouissement technique (CET) des déchets non wallons est interdite, sauf dérogation accordée par le Ministre wallon de l'environnement. Pour l'obtenir, l'entrepreneur ou le collecteur/transporteur doit introduire une demande selon une procédure bien précise :



Les formulaires de demande sont à retirer à l'Office wallon des déchets :

Office Wallon des Déchets (OWD)

Av. Prince de Liège, 15

5100 Namur (Jambes)

Tél. : 081/33.65.75.

Complétés, ils doivent être envoyés à Bruxelles Environnement:

Division Inspectorat et sols pollués

Avenue du Port, 86c/3000

1000 Bruxelles

Les renseignements à fournir sont :

  • nature, quantité et origine des déchets;
  • composition (pour les déchets industriels);
  • durée des apports et fréquence des transports;
  • destination;
  • description du véhicule.

Bruxelles Environnement transmet le formulaire portant un avis motivé à l'OWD.

L'OWD propose une dérogation à l'entreprise pour un certain type de déchets, pour une quantité précise et pour une durée limitée. Chaque chauffeur de camion doit posséder une copie de la dérogation, qu'il doit présenter à l'exploitant du CET.

Date de mise à jour: 01/12/2015