Vous êtes ici

Cartouches d’encre et toners

Prévention : le bon réflexe

Imprimez et copiez moins pour consommer moins d’encre.

Consultez à ce propos nos conseils pour consommer moins de papier: l’économie est double !

Pour consommer moins d’encre à l’impression, imprimez en mode « low ink ».

Vous pouvez également télécharger des polices de caractère micro-perforées, qui permettent d’imprimer en utilisant moins d’encre (par exemple sur www.ecofont.com).

Videz autant que possible les cartouches et toners ! Les puces implantées sur les cartouches donnent souvent de fausses indications quant au niveau d’encre : dans certains cas, il reste jusqu’à 40% d’encre dans la cartouche au moment où un message vous annonce qu’elle est vide et qu’il faut la remplacer. Vous pouvez ignorer ce message ou désactiver la fonction qui empêche la poursuite de l’impression dans le menu de configuration de l’imprimante.

Une fois que la cartouche est vide, rechargez-la ! La plupart des marques proposent des cartouches rechargeables. Certaines se rechargent jusqu’à 6 fois.

Optez pour des cartouches labellisées, remanufacturées ou à encres végétales.

Que faire de vos cartouches d’encre et de vos toners à jeter ?

La filière à suivre dépend de la composition des cartouches d’encre et toners.

Les déchets des cartouches et toners ordinaires (encres non végétales) peuvent être des déchets dangereux puisque l’encre ou le toner peuvent posséder des caractéristiques dangereuses. Même vides, les cartouches en contiennent des résidus. La fiche technique du produit précise si l’encre ou le toner possède des caractéristiques dangereuses. Dans ce cas, vous devez vous en débarrasser en respectant les obligations spécifiques pour les déchets dangereux.

En outre, vous devez vérifier si le conteneur (la cartouche même ou le bidon du toner) ne contient pas des substances dangereuses (p.e. des retardateurs de flammes...) et est donc à considérer quand vous vous en débarrasserez comme un déchet dangereux. Cette information n’est normalement pas reprise dans la fiche du produit et est souvent plus difficile à obtenir.

Certaines entreprises, ou Ecotop dans l’économie sociale, ramassent gratuitement vos cartouches et toners vides, et offrent même parfois une rétribution pour les modèles réutilisables. Après contrôle, ces entreprises les revendent à des sociétés de révision agréées, qui les remplissent et les remettent ensuite sur le marché. Si vous faites appel à ces sociétés pour la collecte des cartouches et toners à jeter contenant des substances dangereuses, vous devez vérifier s’ils sont agréés en tant que  collecteurs de déchets dangereux.

Date de mise à jour: 28/09/2015