Vous êtes ici

Les déchets d'amiante

Les déchets d'amiante sont des déchets dangereux . Parce qu'ils présentent des risques pour la santé, ils doivent être éliminés dans des conditions spécifiques définies par la législation. Consultez cette rubrique pour connaitre vos obligations légale en matière d’emballage et d’élimination de déchets d’amiante.

Lors d’une rénovation ou d’une démolition d’un bâtiment, l’amiante doit être retiré avant les travaux et éliminé conformément à la législation environnementale.

Vous avez de l’amiante chez vous ? Vous êtes confronté à un chantier d’enlèvement ou d’encapsulation d’amiante ? Consultez nos pages sur l'amiante pour de plus amples informations et pour connaitre toutes les obligations relatives à l’enlèvement ou à l’encapsulation d’amiante.

Comment gérer les déchets d'amiante ?

Vous devez obligatoirement séparer les déchets d'amiante des autres déchets de construction afin d’éviter leur envoi dans les filières de recyclage . Les déchets d’amiante doivent toujours être manipulés avec précaution pour éviter toute libération de poussières d'amiante dans l'air ou pertes liquides pouvant contenir de l'amiante (ne pas les jeter dans le container directement ou au moyen d’une goulotte, …).

On distingue deux catégories de déchets d'amiante :

  • Les déchets d'amiante friables : flocages, calorifugeages, cartons, cordes, déchets de matériels et d'équipement (sacs d'aspirateurs, filtres usagés, bâches, chiffons, matériel de sécurité, vêtements jetables...), déchets issus du nettoyage…
  • Les déchets d'amiante liées (ou non friables), c'est-à-dire dont les fibres sont liées fortement par un liant tel que le ciment : plaques de revêtement en amiante-ciment, ardoises, tuyaux, canalisations...

Soyez particulièrement vigilant avec l’amiante friable. Son caractère volatil rend ces déchets très dangereux pour l’homme. C’est pourquoi il est fortement recommandé de s’adresser à une firme agrée en matière de désamiantage , et de faire appel à un collecteur agréé de déchets dangereux. Dans la majorité des cas, une autorisation préalable  de la part de Bruxelles Environnementest également requise au préalable à l’enlèvement de ce type d’amiante.

Si les déchets d'amiante liée présentent moins de risques, ils doivent néanmoins être manipulés et transportés avec toutes les précautions permettant de les conserver dans leur intégrité et d'éviter la libération de poussière d'amiante.

Concrètement, vous devez respecter les consignes suivantes :

1. Emballage

Pour les déchets d'amiante liées, renseignez-vous auprès d’un centre acceptant ce type de déchets afin de prendre connaissance de leurs conditions d’acceptation du déchet (par exemple, à l’aide de sacs spéciaux appelés « big-bag » souvent disponibles en différentes tailles). Respectez, au minimum, les consignes suivantes :

  • Mettez les déchets dans un sac étanche et fermez-le.
  • Ne réduisez pas les déchets en morceaux.
  • S'il s'agit de tôles, tuyauteries,... favorisez l’utilisation de conteneurs pour le stockage.
  • S'il s'agit de plaques, d'ardoises,... empilez-les de façon à les garder intact.

Pour les déchets d’amiante friables (dont les fibres sont libres) ou les déchets d’amiante lié mais en très mauvais état (réduit en morceaux par exemple), équipez-vous au minimum d’une tenue jetable, de gants et d’un masque de protection respiratoire de qualité P3 lors de toute manipulation du déchet. Tout cet équipement est ensuite à éliminer comme déchets d’amiante.

Les déchets d’amiante doivent être emballés dans des sacs spécifiques. Ces sacs sont entre autres vendus par des sociétés qui peuvent regrouper ou collecter ce type de déchets.

Quel que soit le conditionnement, faites figurer sur l'emballage extérieur le logo réglementaire indiquant la présence d'amiante.

2. Stockage

Stockez les déchets conditionnés en sac (big-bag, sac plastique, …) dans un local ou dans des conteneurs fermés à clé et inaccessibles au public. Le stockage des déchets d'amiante aux abords de la zone de travail d'un chantier ne peut être que temporaire.

N'oubliez pas de faire figurer sur la porte du local le logo réglementaire indiquant la présence d'amiante !

Attention, les conteneurs « fermés » (de type maritime) placés en voirie doivent être entourés d'une palissade en matériau plein garantissant leur inaccessibilité. Aucun conteneur ouvert et contenant de l’amiante ne peut être placé en voirie.

3. Collecte et élimination

Les déchets ou matériaux contenant de l’amiante sont des déchets dangereux.

S’il s’agit de petites quantités de déchets d’amiante lié, vous pouvez transportez les sacs vous-même vers une déchetterie habilitée à accepter ce type de déchets. Ces sociétés imposent toutefois certaines conditions d’acceptation des déchets (emballage adéquat préalable au transport, etc.). Si vous transportez vous-même vos déchets d’amiante, vous êtes responsable de tous les aspects liés à ce transport, y compris la destination ; c’est donc à vous de vérifier que le centre de collecte est bien autorisé à recevoir ce type de déchet !  Le producteur des déchets d’amiante, mais aussi le propriétaire des déchets d’amiante, doivent pouvoir prouver leur élimination correcte via les documents adéquats (bons d’acceptation, attestation de traitement, …).

En Région de Bruxelles-Capitale, les déchets d’amiante ne peuvent être déposés dans les déchetteries communales et régionale. Adressez-vous auprès d’une d’un centre de collecte habilitée à accepter ce type de déchet. Il en existe plusieurs en Région de Bruxelles-Capitale et aux alentours, prenez contact avec l’IBGE pour obtenir leurs coordonnées.

 S’il s’agit de grandes quantités d’amiante, faites appel à un collecteur agréé par la Région de Bruxelles-Capitale et tenez un registre à disposition des autorités régionales. Ces deux dernières mesures sont d’ailleurs obligatoires pour les chantiers qui requièrent une autorisation préalable de l’IBGE.

Le registre de déchet comprend une copie de toutes les preuves de collecte des déchets dangereux. Vous devez conserver ces documents pendant cinq ans.

4. Destination

Les déchets d’amiante vont être déposés dans une décharge autorisée.

Les déchets d’amiante liée (par exemple, les tôles ondulées) ne subissent aucun traitement avant leur mise en décharge, contrairement aux déchets d’amiante friables qui doivent être traité au préalable. En général, ces derniers sont traités dans un centre de cimentage.

Date de mise à jour: 14/09/2016