Vous êtes ici

Eau et stations service

Deux types de pollution de l'eau peuvent survenir dans votre station-service : la pollution des eaux souterraines et la pollution des eaux de surface . Les nouvelles stations et les stations déjà adaptées aux prescriptions de l'Arrêté Stations-service sont conçues pour éviter de telles catastrophes.

Eaux souterraines

La pollution des nappes phréatiques est essentiellement liée aux renversements et fuites de carburant à proximité des pompes et près de vos cuves de stockage. Une citerne corrodée ou une canalisation qui a perdu son étanchéité suffisent souvent à provoquer des fuites dont l'impact sur l'environnement et sur votre rentabilité peut s’avérer catastrophique.

Comment éviter de tels problèmes ? Prévenez-les. Sinon, veillez à prévoir des matériaux d'absorption. Mettez-les même à disposition de vos fournisseurs et clients. Procédez aussi à un contrôle visuel régulier de vos canalisations. N'hésitez pas à consulter un spécialiste au moindre doute. 

Eaux usées

En général, les seules eaux usées que génère une station-service sont les eaux de pluie, éventuellement contaminées par des hydrocarbures.

L’eau de pluie non contaminée, provenant par exemple du toit, peut être captée dans une citerne d’eau de pluie et réutilisée pour vos besoins sanitaires.

L’eau de pluie contaminée, notamment celle provenant de zones proches des pompes ou du site de déchargement des carburants, sera dirigée vers un séparateur d’hydrocarbures. Ce dernier doit être équipé d’un système de sécurité permettant son blocage si les quantités d'hydrocarbures dépassent ses capacités de traitement. L'eau traitée doit encore passer par un filtre à coalescence avant d'être évacuée. Inutile de dire que vous devez veillez à faire entretenir votre installation très régulièrement et à remettre les déchets à un collecteur agréé.

Date de mise à jour: 18/02/2016