Vous êtes ici

Eau de pluie et inondation

botte-eau.jpg

Le cycle naturel de l’eau subit en milieu urbain de fortes altérations et les conséquences se traduisent notamment par un risque d’inondation accru, une perte de qualité (pollution) et de quantité (assèchement) des milieux naturels récepteurs.

Jusqu’à un passé proche, la réponse au risque d’inondation s’est principalement basée sur des mesures curatives, au niveau des infrastructures : installation de bassins d’orages,  rénovation progressive du réseau d’égouttage, réalisation d’un programme Maillage Bleu (réhabilitation du réseau hydrographique de surface).

Les limites du principe du « tout à l’égout » (prédominant  en Région bruxelloise) sont avérées. La volonté se marque de plus en plus de mettre en œuvre une gestion de l’eau pluviale « à la source » dans le but de rétablir localement les fonctionnalités du cycle de l’eau. La gestion de l’eau pluviale touchant les matières de l’environnement mais aussi de l’aménagement du territoire et de la mobilité, ces changements nécessitent un processus transversal, de long terme et complexe.

Des outils incitatifs et d’accompagnement technique ont été élaborés et sont mis à disposition du public et des professionnels.

Par ailleurs dans un axe spécifique « eau », la démarche de l’Alliance Emploi-Environnement bruxelloise met l’accent sur les activités liées à ces enjeux comme potentiel de développement stimulant l’emploi.

Date de mise à jour: 19/05/2015