Vous êtes ici

Plan inondation (Plan pluie)

botte-eau.jpg

La problématique des inondations nécessite une approche transversale tant sur le plan des acteurs concernés qu'au point de vue des solutions proposées. Dès 2008 le Gouvernement de la Région bruxelloise a reconnu l’importance de cette thématique pour la Région de Bruxelles-Capitale en adoptant le "Plan Pluie" ou Plan Régional de Lutte contre les Inondations (2008-2011). Celui-ci avait pour vocation de tracer les lignes de forces d'une telle approche. Il constituait un travail préparatoire qui fut ensuite intégré au Plan de Gestion de l'Eau 2009-2015.

En 2007 l’Union Européenne a adopté une nouvelle directive concernant l’évaluation et la gestion des risques d’inondation (directive inondation). Elle a été transposé en droit bruxellois en 2010 par l’arrêté inondation. De ces textes émane une nouvelle obligation: la réalisation d’un Plan de Gestion des Risque d’Inondation (PGRI) pour fin 2015. Il portera sur la période 2016-2021. La Région de Bruxelles-Capitale a opté pour une intégration de la thématique inondation dans le plan de gestion de l’eau 2016-2021. Ainsi,  le nouveau Plan de Gestion des Risques d’Inondation (PGRI) sera compris dans le Plan de Gestion de l’Eau 2016-2021. Le PGRI reprend les grands axes de travail du Plan Pluie, mais comportera des changements et des compléments permettant de rencontrer les exigences découlant de la directive inondation.

Contenu du  Plan Pluie 2008-2011

Pour répondre à l'augmentation de la fréquence et de l'importance des inondations, Bruxelles Environnement a préparé en 2008 un plan de prévention des inondations, aussi connu sous le nom de Plan Pluie (PP).

Le plan s’intéresse aux causes des inondations rencontrées en Région bruxelloise et à la limitation de leur occurrence. Il propose des solutions structurelles mixtes, à savoir une combinaison de grandes infrastructures, de restauration des eaux de surface et de techniques compensatoires à diverses échelles, solutions qui devraient aller de pair avec une réflexion plus globale sur l’aménagement du territoire et la gestion urbaine. Le projet de plan contre les inondations concerne donc également le maillage bleu .

Le plan pluie s’était fixé quatre principaux objectifs étroitement liés aux 4 causes d’inondation en Région bruxelloise: 

  • diminuer l’impact et stopper la croissance de l’imperméabilisation des sols;
  • repenser le maillage gris, c’est-à-dire le réseau d’égouttage de la Région, notamment par le biais de collecteurs et de bassins d’orage;
  • accentuer le maillage bleu, afin de favoriser l’écoulement le plus judicieux possible des eaux pluviales;
  • prévenir la construction dans les zones à risque.

A ces 4 objectifs, on peut ajouter la lutte contre le changement climatique.

 

Date de mise à jour: 11/05/2017
Documents: 

Etudes préalables du Plan Pluie 2008-2011

Le plan régional de lutte contre les inondations (Plan Pluie) reposait sur des études préalables, commanditées par l’AED, l’AATL et Bruxelles Environnement:

  • VANHUYSSE S., DEPIREUX J., WOLFF E. 2006. « Etude de l’évolution de l’imperméabilisation du sol en Région de Bruxelles-Capitale », étude réalisée par l’ULB-IGEAT pour le compte de la Ministre de l’Environnement, Maître d’ouvrage : Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale/AED – Direction de l’eau, octobre 2006.
  • IGEAT (ULB), 2006 : "Étude sur l’imperméabilisation en Région bruxelloise et les mesures envisageables en matière d'urbanisme pour améliorer la situation", étude réalisée pour le compte de la Secrétaire d'Etat au Logement - Maître d'ouvrage : Ministère de la RBC / AATL.
  • Plusieurs études complémentaires commanditées par Bruxelles Environnement ont analysé les données météorologiques au niveau de la Région et comparé des bonnes pratiques mises en œuvre dans des villes étrangères en matière de mesures compensatoires et d’infrastructure de lutte contre les inondations.