Vous êtes ici

Fonds de solidarité internationale

Appel à projets 2017 : du 1er avril au 30 juin inclus

Un minimum de trois et un maximum de quinze projets seront retenus lors de cette 3ème édition de l’appel à projets ‘Solidarité internationale dans le secteur de l’eau’. Ces projets seront cofinancés à hauteur de 10.000 à 100.000 euros, dans les limites des montants disponibles, sur une période s’étalant de un à trois ans, et pour autant que la contribution financière allouée par le présent mécanisme n’excède pas 80 % du budget global du projet.

Le projet doit être financé au minimum à concurrence de 20 % par l’organisation porteuse du projet et ses éventuels partenaires, soit au travers de ses fonds propres, soit à partir d’une intervention publique n’émanant pas d’une institution publique régionale de la Région de Bruxelles-Capitale.

Vous trouverez ci-dessous le règlement de l’appel à projets 2017, incluant le formulaire de candidature ainsi que l’annexe budgétaire.

Retour sur l’édition 2016…

Pour l’édition 2016, HYDROBRU a mis à disposition du Fonds un budget total de 306.923,29 €. Ce montant est constitué par un prélèvement de 0,005 € par m³ d’eau facturé par HYDROBRU au cours de l’exercice précédent. 

Le Fonds a reçu 23 projets de cofinancement dont les porteurs de projets proviennent :

  • du secteur associatif (19 porteurs de projet)
  • du secteur public communal bruxellois (4 porteurs de projet)

14 projets introduits ont pour objectif de contribuer au renforcement de l’accès à l’approvisionnement en eau potable. 6 projets concernent l’accès à un approvisionnement en eau potable et à l’accès durable à un assainissement adéquat. 3 projets concernent l’accès durable à un assainissement adéquat.

Le Comité de sélection a retenu 4 projets  pour cette 2ème édition.  

Résumé des 4 projets sélectionnés

Intitulé du projet

Projet Mokamo : eau et hygiène dans les villages

Pays

République Démocratique du Congo

Localité

Province du Kwilu (anciennement Bandundu), territoire de Masi-Manimba de Mokamo, Villages de brousse autour de l’hôpital

Porteur du projet

Asbl Oasis N’Djili

Thématique(s) du projet

Accès durable à un approvisionnement en eau potable



Accès durable à un assainissement adéquat

Contenu du projet

Le projet vise à réaliser un mini-réseau d’adduction d’eau potable d’une capacité de 100 m³/j en 6 phases :

1-    Captage source. Objectif de 100 m³/j

2-    Station de pompage : pompe immergée, panneaux photovoltaïques, etc.

3-    Construction du château d’eau. Tour de 8 m et réservoir de 30/50 m³

4-    Construction du réseau de distribution.Les points d’eau devraient être à maximum 200 m des habitations. 12 bornes fontaines avec 2 robinets chacune.

5-    Mise en place de l’ASUREP

6-    Hygiène et assainissement, cours d’hydiène et construction de 6 toilettes ECOSAN dans les écoles

Un volet sensibilisation et des formations (pour plombier et techniciens) sont prévus.

Nombre de bénéficiaires

8.000 habitants  dont 4.200 écoliers (5 villages)

Budget total du projet en €

225.000 €

Cofinancement total du Fonds en €

99.000 €

Nombre d’année(s) du projet

1,5 an

 

Intitulé du projet

Pérennité de l’approvisionnement en eau potable pour une population de 76.000 habitants

Pays

Burkina-Faso

Localité

Commune rurale de Barsalogho – Centre Nord

Porteur du projet

Asbl ULB - Coopération

Thématique(s) du projet

Accès durable à un approvisionnement en eau potable

Contenu du projet

Le projet vise à assurer un approvisionnement en eau à la population de la commune de Barsalogho en améliorant les capacités des différents acteurs de gestion et de maintenance de quelque 400 points d’eau.

Deux volets sont prévus. Le premier est le renforcement des capacités des mairies (élaboration, contrôle, plan de développement, etc.). Le second est l’amélioration du système de maintenance des pompes à motricité humaine et des adductions d’eau potable.

Nombre de bénéficiaires

± 76.000 habitants

Budget total du projet en €

39.738 €

Cofinancement total du Fonds en €

31.770 €

Nombre d’année(s) du projet

1,5 an

 

Intitulé du projet

Grand Dakar. Assainissement du quartier de Taïba à Grand Dakar par la couverture de son canal de drainage des eaux pluviales

Pays

Sénégal

Localité

Dakar – Commune de Grand Dakar – Quartier Taïba

Porteur du projet

Commune de Berchem-Sainte-Agathe

Thématique(s) du projet

Accès durable à un assainissement adéquat

Contenu du projet

Le projet vise à contribuer à l’assainissement du quartier de Taïba (Grand Dakar) en y recouvrant le canal IV d’évacuation des eaux pluviales à ciel ouvert. Les étapes sont de supprimer les raccordements d’eaux usées illégaux, de réparer les dégâts constatés, de couvrir par des dalles de béton.

L’objectif est d’éviter le versage d’encombrants et autres déchets. Ces déchets engendrent un envasement, des bouchons et des inondations par débordement du canal durant la saison des pluies.

Le recouvrement permettra de limiter les curages annuels et de réduire les frais d’entretien. Il limitera les risques sanitaires (propagation des moustiques, inondations, rats, etc.) et supprimera les nuisances olfactives.

Le projet s’inscrit dans le plan global d’assainissement du quartier de l’Office Nationale de l’Assainissement du Sénégal. Le recouvrement relève financièrement de Grand Dakar qui n’a actuellement pas de budget disponible. Le soutien du Fonds permettra de ne pas mettre à mal le projet d’assainissement global (extension du réseau d’égouttage dans le quartier).

Un volet formation et sensibilisation pour le personnel et la population est prévu.

Nombre de bénéficiaires

800 résidents directement concernées et 20.000 bénéficiaires indirects

Budget total du projet en €

118.800 €

Cofinancement total du Fonds en €

95.040 €

Nombre d’année(s) du projet

3 ans

 

Intitulé du projet

Aménagement de trois sources d’eau souterraine pour l’approvisionnement durable en eau potable en faveur de l’hôpital et de l’orphelinat de Kiniola ; de même qu’un centre de santé et deux écoles

Pays

République Démocratique du Congo

Localité

Province du Sud-Kivu, territoire de Walungu, Chefferie de Ngweshe, groupement de Kaniola, villages Chondo, Muhungu 1 et Mwirama

Porteur du projet

Commune de Saint-Gilles

Thématique(s) du projet

Accès durable à un approvisionnement en eau potable



Accès durable à un assainissement adéquat

Contenu du projet

Le projet vise à aménager 3 sources d’eau souterraine pour l’approvisionnement durable en eau potable en faveur de l’hôpital et de l’orphelinat de Kaniola. Chaque source aménagée sera gérée par un comité de gestion de l’eau.

Nombre de bénéficiaires

9568 personnes

Budget total du projet en €

25.418 €

Cofinancement total du Fonds en €

20.335 €

Nombre d’année(s) du projet

1 an

 

Date de mise à jour: 10/05/2017
Contact: 

Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à envoyer un e-mail à solidarite.internationale@hydrobru.be