Vous êtes ici

La qualité de l’eau, c’est l’affaire de tous

Les eaux usées doivent être épurées avant d’être rejetées dans l’environnement. Et plus elles sont polluées, plus leur traitement coûte cher. Mieux vaut donc prévenir que guérir et surtout ne pas polluer les eaux domestiques!

La bonne dose

Les eaux savonneuses sont une grande source de pollution de l’eau. Tensioactifs, alcalins, agents de blanchiment, parfums, colorants peuvent être polluants pour l’environnement. Et ce n’est pas en mettant plus de produit que ce sera plus propre !

Evitez donc le surdosage et vérifiez la dureté de l’eau dans votre commune sur www.vivaqua.be : si l’eau est douce, vous pouvez encore réduire la dose !

De la vaisselle bien vidée

Rejetés dans l’égout, les déchets de nourriture polluent les eaux de surface. Pour l’éviter, il suffit de bien vider la vaisselle avant de la laver. Epluchures, marc de café et autres déchets organiques peuvent même être compostés et fournir ainsi un engrais de qualité.

Des produits écologiques

On trouve désormais des produits pour la vaisselle et pour le linge plus respectueux de l’environnement. Composés de substances naturelles, sans composants pétrochimiques, ces éco-détergents contiennent des conservateurs biodégradables et des parfums naturels. Puisqu’ils se dégradent plus complètement et plus rapidement dans l’environnement, c’est un bon choix !

Pour être sûr de leur qualité environnementale, privilégiez les produits labellisés ou mieux, fabriquez-les vous-même! Vous trouverez de nombreuses recettes de préparations sur Internet.

Pas de produits chimiques

Ne jetez jamais vos restes de peintures, white spirit, engrais ou insecticides dans l’évier ou dans les toilettes! C’est dangereux, polluant et interdit : ces déchets chimiques doivent être déposés dans un des points de collecte Proxy Chimik de Bruxelles Propreté ou dans un parc à conteneurs.

Les déchets chimiques ménagers

Trouver un point de collecte Proxy Chimik près de chez vous

Zéro pesticide

Certains engrais chimiques contiennent des métaux lourds, comme le plomb, le mercure ou le cadmium qui risquent de polluer les nappes phréatiques. A proscrire absolument, surtout qu’il existe des solutions naturelles bien moins chères et plus efficaces pour prendre soin de ses plantes sans polluer !

Le jardin "zéro pesticide"

Dans la nature non plus

En balade aussi, il faut respecter les cours d’eau et les étangs. Et ça commence, tout simplement, par jeter ses déchets à la poubelle pour éviter que sacs plastiques et papiers gras ne terminent dans l’eau. Même vos déchets verts n’ont rien à faire dans les rivières ou sur les berges !

Date de mise à jour: 29/02/2016