Vous êtes ici

Limites techniques

Les limites de l’interprétation

  • La thermographie des toitures présente un intérêt limité pour les grands bâtiments de plusieurs étages.
  • La thermographie peut donner le même résultat (même couleur) pour deux toitures ayant des caractéristiques différentes : un bâtiment trop chauffé et relativement isolé peut apparaître « comme si » il était mal isolé, de même un bâtiment ayant un grenier non aménagé sous une toiture non isolée peut apparaître comme un bâtiment perdant peu de chaleur.
  • L’inverse peut également arriver : deux maisons identiques et ayant la même isolation au niveau de la toiture peuvent obtenir des résultats différents en fonction de la température ambiante de la pièce située sous le grenier.
  • L’inertie thermique des bâtiments (leur capacité à emmagasiner la chaleur dans leur structure), peut également influencer les résultats.

Quelles sont les limites techniques de la thermographie ?

La thermographie aérienne par scanner infrarouge est une technique qui permet de mesurer et d’illustrer le « flux radiatif » émis par les toitures survolées. Grâce à ces flux radiatifs, il est possible, dans certaines conditions, d’estimer l’importance des déperditions thermiques des toitures afin de les comparer entre elles.

Bien sûr la thermographie n’est pas un outil de mesure précis de la performance énergétique d'un bâtiment mais fournit une mesure relative et indicative de celle-ci :

  • seule la toiture est visible par le scanner embarqué dans l'avion,
  • les caractéristiques de chacun des bâtiments ne sont pas intégrées à la mesure du flux radiatif, comme les qualités constructives et le mode d'occupation du bâtiment.

En résumé, la thermographie permet de mettre en évidence des signes de défaut thermique des toitures. Pour estimer de manière précise le niveau d’isolation de votre logement, nous vous conseillons de contacter un des conseillers et/ou de faire réaliser un audit énergétique.

 Remarques:
 - La thermographie aérienne ne peut tenir lieu de « certificat énergétique » (en cas de vente ou location par exemple). Ce certificat existera bientôt en Région de Bruxelles-Capitale pour certains bâtiments et devra répondre à des procédures de calcul et d'analyse strictes (en savoir plus sur la PEB).

 

Date de mise à jour: 29/08/2017