Vous êtes ici

Investissements pour réduire sa consommation de chauffage

2003_cbe_energie_vol_2_75.jpg

À Bruxelles, le chauffage représente 50% du budget énergétique d'un ménage. Autant dire que des investissements bien pensés sont assez rapidement amortis et ont un effet immédiat sur l’environnement !

Priorité à l’isolation

C’est souvent par là qu’il faut commencer. Toiture et fenêtres surtout, murs éventuellement : leur isolation augmente votre confort et diminue votre consommation de chauffage. C’est l’investissement le plus rentable à faire, avant même de changer la chaudière ! Mais attention : qui dit isolation dit aussi ventilation, pour garantir une atmosphère saine dans votre habitation.

Changer de chaudière

Si votre chaudière a plus de 15 ans, vous avez tout intérêt à la remplacer par une chaudière plus performante. Les chaudières à condensation sont conçues pour capter une grosse partie de la chaleur qui se trouve dans les gaz de combustion : elles consomment donc moins et polluent aussi nettement moins.

Veillez également à la choisir de bonne taille (trop grande, elle consommera trop), avec allumage automatique, et un circulateur performant (un label A vous permet d’économiser 50 à 70% par rapport à la moyenne des circulateurs).

Changer de combustible

Les gestes quotidiens qui permettent d’utiliser rationnellement l’énergie ont plus d’effet que le fait de consommer du gaz, du mazout ou de l’électricité. Mais, pour chauffer un logement, l’électricité est nettement plus chère. Et comme elle émet moins de CO2 et ne contient pas de soufre, une installation au gaz pollue moins que le mazout.

Passer aux énergies renouvelables

Si vous êtes prêts à renouveler toute votre installation de chauffage, pensez aux énergies renouvelables : pompe à chaleur, chauffage solaire sont fiables et beaucoup plus respectueux de l’environnement !

Renseignez-vous !

En faisant des investissements qui améliorent l’efficacité énergétique de votre logement, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, de primes ou d’un prêt vert.

Date de mise à jour: 12/11/2015