Vous êtes ici

Se chauffer sans gaspiller l’énergie

2003_cbe_energie_vol_2_93.jpg

Avec le chauffage, notre consommation d’énergie flambe ! C’est même notre premier poste de dépense énergétique. Quelques gestes simples permettent de réduire sensiblement la facture sans rien perdre en confort.

Pas de surchauffe

Avec 20°C, il fait vraiment bon dans la maison. Diminuez donc la température d’ambiance d’un petit degré, vous économiserez de 6 à 7% d’énergie. En passant de 22 à 19°C, on arrive même à 20% d’économie ! Si vous trouvez qu’il fait frais, enfilez un pull ou utilisez un plaid pour lire plutôt que d'augmenter le chauffage.

Baissez la température la nuit et en cas d’absence

Inutile de chauffer pour rien ! Réduisez la température à 15°C la nuit, lorsque vous êtes bien au chaud sous la couette, ou lorsque vous partez travailler. Pendant un week-end d’absence ou une semaine de vacances, éteignez totalement votre chaudière s'il n'y a pas de risque de gel ou de condensation. Si c'est le cas, maintenez votre installation sur 12°C ou plus si nécessaire. Pour une sécurité maximale, fermez aussi la vanne d’arrivée du gaz.

La nuit, fermez les rideaux

Fermer rideaux, stores et volets pendant la nuit permet de réduire les pertes de chaleur. L’économie est d’autant plus importante par temps froid ou si vous disposez de simples vitrages.

Conservez la chaleur

Une porte ouverte, un courant d’air, et c’en est fini de la douce chaleur ! Fermez bien les pièces non chauffées et les portes d’accès, pour que le froid ne s’installe pas dans toute la maison.

Variez la température

Adaptez le réglage des vannes thermostatiques aux usages et à l’exposition de chaque pièce : la position 1 (12°C) est bien suffisante dans les pièces inoccupées, utilisez la position 2 (16°C) dans les chambres  et la position 3 (20°C) dans le séjour. Placez les vannes sur le maximum dans la pièce où se trouve le thermostat d’ambiance si vous en avez un.

Des radiateurs bien dégagés

Les radiateurs ont besoin d’air pour chauffer efficacement. Evitez de les couvrir, de mettre des meubles devant et d’installer des rideaux qui pendent : vous risquez de chauffer la fenêtre plutôt que la pièce ! Pensez aussi à les nettoyer régulièrement, car la poussière retient la chaleur.

Aérez sans chauffer la rue

Eté comme hiver, il faut absolument aérer quotidiennement les pièces pour évacuer l’humidité et l’air vicié. Une aération de quinze minutes, deux fois par jour, est un minimum et il faut prévoir plus en cas d’activités qui génèrent beaucoup d’humidité (cuisine, nettoyage, séchage du linge, douche…). En hiver, fermez les radiateurs quand vous aérez, pour ne pas chauffer l’extérieur !

Une purge régulière

Froid en bas, chaud en haut ? Votre radiateur a surement besoin d’être purgé. Si votre logement comprend plusieurs étages, commencez d'abord par les radiateurs du bas, pour remonter vers les étages supérieurs. Si vous devez purger plus d'une fois par an, appelez votre chauffagiste, car il y a probablement un souci avec votre installation.

Evitez le chauffage électrique

Le chauffage électrique pollue et ça coûte beaucoup plus cher que le gaz ou le mazout. Si vous avez vraiment besoin de radiateurs électriques d’appoint, mieux vaut limiter strictement leur usage et leur temps d’utilisation.

Vous adoptez déjà ces gestes et vous voulez aller plus loin ?

Envisagez de petits équipements ou de bons investissements.

Date de mise à jour: 10/11/2015