Vous êtes ici

Primes B : Isolation et ventilation

Les primes énergie concernant l’isolation sont uniquement destinées aux bâtiments à rénover. Seule l’isolation thermique est primée, c’est-à-dire, l’isolation du volume protégé ( par ex : entre un espace chauffé et l’extérieur ). 

B1- Isolation du toit :

Les déperditions de chaleur d’un bâtiment les plus importantes  se propagent par le toit. Il est primordial de l’isoler avant même d’entamer tout autre investissement économiseur d’énergie.



L’isolation thermique des toitures plates et/ou inclinées et du sol du grenier non aménageable lorsque la toiture n’est pas  isolée sont les meilleures moyens pour économiser de l’énergie.

  • Le coefficient de résistance thermique R du matériau isolant sur la totalité de la surface isolée doit être de minimum 4 m² K/W.
  • Un pare-vapeur ou un frein- vapeur doit être placé sur la face intérieure ( chaude) de la couche d’isolation. Ce choix dépend de la nature de votre isolant.

Vous trouverez tous les détails techniques et financiers dans le formulaire Prime B1

B2- Isolation des murs :

Après avoir isolé votre toit, attaquez-vous aux murs, responsables également d’une très grande partie des pertes thermiques de votre bien.

Vous avez différentes possibilités dépendant de la nature de votre mur.

  • Par l’extérieur : technique la plus facile à mettre en œuvre mais qui demande régulièrement une autorisation de l’administration communale.

    Le coefficient de résistance thermique R du matériau isolant sur la totalité de la surface isolée doit être de minimum 3.5 m² K/W.
  • Par l’intérieur : technique ne demandant aucune autorisation au préalable mais qui doit être très bien mise en œuvre pour éviter les ponts thermiques entrainant moisissures et problèmes d’humidité.

    Le coefficient de résistance thermique R du matériau isolant sur la totalité de la surface isolée doit être de minimum 2 m² K/W.
  • Par la coulisse ( creux dans un mur existant ) : technique très simple dont la faisabilité dépend de la coulisse.

    Le coefficient de résistance thermique R du matériau isolant sur la totalité de la surface isolée doit être de minimum1 m² K/W.

Vous trouverez tous les détails techniques et financiers dans le formulaire Prime B2

B3 - Isolation du sol :

Responsable de 10 % des déperditions thermiques du bâtiment, un sol non isolé renforce la sensation de froid dans la maison .

Il existe deux types :

  • Isolation par le haut ou dalle de sol :  soit par insufflation dans le plancher ou par pose de panneaux d’isolant voire de chape isolante , cela dépend de la nature de votre sol.

    Le coefficient de résistance thermique R du matériau isolant sur la totalité de la surface isolée doit être de minimum 2 m² K/W.
  • Isolation par le bas ou plafond de la cave ( ou vide ventilé) : technique plus facile car ne touche pas la nature du sol . Vous avez également différentes possibilités.

    Le coefficient de résistance thermique R du matériau isolant sur la totalité de la surface isolée doit être de minimum 3.5 m² K/W.

Vous trouverez tous les détails techniques et financiers dans le formulaire Prime B3

B4- Vitrage superisolant :

Quand on parle d’isolation d’un bâtiment, même si le remplacement des châssis et du vitrage ne saute pas aux yeux, cela vaut la peine de s'y arrêter. Toutefois, son importance pour le confort thermique et acoustique est essentielle.

Ne négligez pas la ventilation au moyen d’aérateurs de fenêtres.

Vous trouverez tous les détails techniques et financiers dans le formulaire Prime B4

B5 - Ventilation mécanique performante :

Quand l’enveloppe de votre bâtiment est entièrement isolée et étanche à l’air, il est nécessaire de pouvoir aérer votre intérieur. Pour vous assurer le meilleur confort thermique et sanitaire, une ventilation mécanique performante et contrôlée ( VMC) reste la solution idéale.
Différents systèmes sont à votre disposition :
  • Le système D : VMC double flux avec récupérateur de chaleur, le système le plus intéressant et performant lorsque l’étanchéité du bâtiment est bonne. Vous ne devez rien faire, l’amenée et  l’extraction d’air sont contrôlées de manière permanente.
  • Le système C  centralisé:  VMC simple flux avec amenée d’air naturelle et extraction mécanique ( débit d’air permanent). Cela nécessite de devoir installer de grilles de ventilation, le plus souvent dans les châssis.

Le secteur tertiaire ne peut bénéficier d’une prime que dans le cas de l’installation d’un système D – double-flux.

Vous trouverez tous les détails techniques et financiers dans le formulaire Prime B5

Date de mise à jour: 23/08/2017