Vous êtes ici

Les guêpes

Une vingtaine d’espèces de guêpes vivent en Europe. Organisées en colonies, celles qui sont dites sociales telles que la guêpe commune et la guêpe germanique peuvent causer des désagréments, ce qui n'est pas le cas des guêpes solitaires qu’on trouve également en région bruxelloise. Autre espèce de guêpe sociale, le frelon, même s’il est plus impressionnant, n'est pas agressif tant qu'il ne se sent pas dérangé.

Les nids des espèces sociales

Les guêpes sociales construisent leur nid dans le sol ou en hauteur (dans une cheminée, sous une charpente, dans l’anfractuosité d’un mur, dans un arbre creux…). Fabriqué à partir de fibres de bois mastiqué, ces nids peuvent prendre des formes variables, pour s’adapter au support où ils sont accrochés et à l’endroit où ils sont installés. Ils sont toujours au départ le fait d’un seul individu : la reine qui a seule survécu à l’hiver. Fécondée en automne, elle y pond ses premiers œufs. Dès leur naissance, les ouvrières poursuivront la construction du nid, la reine ne s'occupant plus que de la ponte.

Les guêpes sont d’abord insectivores

Pour nourrir leurs larves, les guêpes attrapent chenilles, pucerons, moustiques et autres insectes. Elles s’en nourrissent d’ailleurs elles-mêmes tout au long de leur vie. En cela, elles jouent un rôle important dans la gestion des écosystèmes, limitant la prolifération d’insectes indésirables. Par contre, fin août, les guêpes partent à la recherche de sucre. C’est à ce moment-là qu’elles peuvent se montrer agressives, pénétrant dans les cuisines et les étals de marchandises, tournoyant autour des tables et des poubelles…

Vous avez trouvé un nid…

Si vous trouvez chez vous un nid de guêpes, faites appel aux pompiers ou à un professionnel pour vous en débarrasser car l’improvisation et la maladresse peuvent s’avérer ici périlleuses.

Pour éviter pareil désagrément, vous pouvez, au printemps, inspecter régulièrement dans ou aux abords de votre maison, les endroits susceptibles d’accueillir un nid et détruire toute ébauche de nid que vous auriez repéré.

Comment se comporter avec les guêpes ?

Le plus calmement possible. Un mouvement brusque est perçu comme une attaque et la guêpe n’hésitera pas à riposter. Evitez aussi de les écraser car se dégage alors un signal chimique qui alerte les autres membres de la colonie et les font arriver.

Il est également recommandé de ne pas laisser traîner de nourriture à l’extérieur, de ne plus manger dehors à l’automne ou de boire des boissons sucrées dans des récipients ouverts. Vous pouvez aussi placer des moustiquaires aux fenêtres et des portières pour limiter l’accès à l’intérieur de l’habitat.

Attention, ne pas confondre guêpes et…

  • abeilles : elles n'ont jamais l'abdomen jaune vif et noir ;
  • syrphes : ce sont de petites mouches qui se nourrissent de pollen et de nectar. Certes ils ont le corps strié de rayures claires et foncées comme les guêpes, mais la comparaison s’arrête là. Une particularité qui les distingue des guêpes : ces mouches sont capables de voler sur place.
Date de mise à jour: 27/05/2016