Vous êtes ici

Poissons

2010_cbe_expo-biodiversite-2010_0032.jpg

Globalement, la qualité des eaux bruxelloises est évaluée de « moyenne » à « bonne ». S’il n’y a pas de poisson actuellement dans le tronçon bruxellois de la Senne, en raison de la mauvaise qualité biologique de ses eaux (mais on en trouve en aval, ce qui laisse présager qu’il pourrait un jour y en avoir), plusieurs espèces se développent par contre dans son affluent principal, la Woluwe, mais aussi dans les eaux du Geleytsbeek et de ses affluents (à Uccle), du Linkebeek (à Uccle), de la Pède (à Anderlecht) et du Molenbeek–Pontbeek (à Ganshoren et Jette).
En outre, contrairement à ce qu’on pourrait croire, les eaux du Canal maritime de Bruxelles à l’Escaut, couplé au canal fluvial Charleroi-Bruxelles, abritent de très nombreuses espèces de poissons qui y vivent dans de bonnes conditions.

Autrefois, la plupart des étangs de la Région de Bruxelles-Capitale étaient utilisés pour l’élevage de poissons. Aujourd’hui, la pisciculture ne se pratique plus qu'en quelques endroits et sert à alimenter les rivières et les étangs où la pêche peut être pratiquée. Les espèces vivant dans nos étangs sont donc directement liées aux choix opérés par l’homme.
Les autres étangs bruxellois ont acquis une fonction essentiellement écologique et/ou paysagère.

Date de mise à jour: 27/05/2016