Vous êtes ici

Flore

2005_cbe_flore_0004.jpg

Selon le dernier projet d'atlas, 793 espèces différentes de plantes supérieures ont été répertoriées en Région de Bruxelles-Capitale. Soit, sur un territoire 188 fois plus petit que la Belgique, près de la moitié de la flore du pays ! Parmi ces espèces, environ 215 sont exotiques (c’est-à-dire non indigènes et importées de l’étranger de manière volontaire ou involontaire).

Si l’on dénombre une telle variété de végétaux à Bruxelles, c’est en raison de la diversité des paysages qu’on y rencontre, du maintien d’une activité agricole (bien que minime) et du fait que les villes sont d’importants centres de propagation pour les espèces exotiques et indigènes. Rappelons aussi que près de la moitié de la superficie bruxelloise n’est pas bâtie. Ça aide !

Cependant, comme le révèle l’Atlas de la flore, cette richesse floristique n’est pas uniforme. Elle varie très fort selon les endroits. Dans certaines zones semi-naturelles près de 300 espèces peuvent être observées au km2; ailleurs, c’est à peine si on en dénombre une cinquantaine.

La flore bruxelloise, caractéristique de notre climat humide atlantique, peut être regroupée selon les milieux où elle s’épanouit. Partons ainsi à la découverte des plantes et fleurs des forêts, des zones humides, des prairies de fauche, des friches, des milieux agricoles et de celles qui se contentent d’une anfractuosité, d’un sol pauvre, d’une zone de décombres…

Date de mise à jour: 27/05/2016