Vous êtes ici

La forêt

D’une superficie de plus de 1650 ha, la partie bruxelloise de la forêt de Soignes abrite de nombreuses espèces de plantes, d’oiseaux ou de champignons. Caractérisée et même reconnue hors de nos frontières par son emblématique hêtraie cathédrale, elle constitue l’une des plus grandes forêts périurbaines d’Europe.

Son sol n’ayant jamais été cultivé, on peut en déduire que son relief a fort peu évolué depuis la dernière période glaciaire.

 

 

Le hêtre

Le hêtre est l’arbre majoritairement présent en forêt de Soignes. Il forme la fameuse et très belle Hêtraie cathédrale qui jouit d’une réputation internationale. Néanmoins, il n’y rencontre pas de conditions de croissance idéales pour lui. De plus, l’évolution actuelle du climat et le réchauffement annoncé pourrait fortement réduire sa présence. Bruxelles Environnement étudie donc les alternatives possibles pour son remplacement partiel.

Les mammifères de la forêt

Parmi les mammifères présents en forêt de Soignes, l’écureuil roux occupe une place de choix. Son cousin, le tamias de Sibérie, plus connu sous le nom d’écureuil de Corée, et introduit par accident dans la forêt, s’y est particulièrement bien adapté. A tel point qu’aujourd’hui, on peut le trouver quasiment partout dans la forêt.

La population de chevreuils semble bien se porter, malgré ses deux grands ennemis : les chiens que l’on laisse courir en liberté et les véhicules circulant sur les grands axes routiers qui quadrillent la forêt.

On a assisté ces dernières années au retour du sanglier en forêt de Soignes. Depuis la fin de la première guerre mondiale, ils avaient disparu. La colonie fait l’objet aujourd’hui d’un plan d’action, en concertation avec les deux autres Régions qui gèrent la forêt.

Enfin, en raison de la présence de 4 espèces de chauves-souris très rares et d’autres spécimens à protéger comme la Bouvière ou le Lucane cerf-volant, signalons que l’ensemble du massif sonien est repris en zone Natura 2000. Ainsi protégées, ces espèces devraient pouvoir y trouver les conditions propices à leur développement.

Les oiseaux

Vivent en forêt de Soignes des espèces d’oiseaux communes ou généralistes comme la Buse variable, le Faucon hobereau, le Pic vert, les Chouettes, les Mésanges… et d’autres plus caractéristiques de ce biotope : l’Autour des palombes, le Pic noir, le Pic épeichette, la Bécasse des bois… Cependant, depuis une trentaine d’années, quelques espèces se sont fortement raréfiées ou ont même disparu (Coucou gris, Rouge-queue à front blanc, Pouillot siffleur…). En cause, notamment, la déforestation ou du moins la diminution des zones boisées en Afrique, là où ces oiseaux ont l’habitude de passer les mois d’hiver.

Les autres bois bruxellois

La forêt de Soignes n’est pas le seul espace boisé de Bruxelles. Au nord de la ville, plusieurs bois régionaux sont également accessibles au public. Il s’agit des bois du Laerbeek, de Dieleghem et du Poelbos à Jette et du bois du Wilder à Berchem-Sainte-Agathe. Au sud-ouest de la capitale d’autres bois viennent compléter la ceinture verte : ce sont, à Uccle, les Bois de Verrewinkel, de la Chapelle Hauwaert et de Perck.

Date de mise à jour: 19/08/2016
Documents: 

Pour commander une version papier: 02 775 75 75 ou par E-mail.