Vous êtes ici

Les algues bleues (cyanobactéries)

Les cyanobactéries, également connues sous le nom d’algues bleues, sont des microorganismes naturellement présents dans tous les étangs de la Région bruxelloise.

Risques

Leur présence constitue un problème quand elles deviennent quantitativement dominantes. La prolifération naturelle également appelée « bloom » (« fleurs d’eau ») est reconnaissable par la présence d’un film vert bleuté à la surface de l’eau.
Les concentrations des cyanobactéries deviennent alors telles qu’elles provoquent des nuisances olfactives accompagnées de risques pour la biodiversité et pour la santé publique ; les puissantes toxine, généralement des neurotoxines, secrétées par certaines espèces peuvent causer de sévères empoisonnements chez l’homme et provoquer la mort de certains animaux (oiseaux, poissons, chiens...). Il n’existe pas de mesures curatives.

Prévention

Le développement des cyanobactéries est favorisé par les changements environnementaux (canicule, sécheresse, eaux troubles...) et par l’eutrophisation des étangs, dont l’enrichissement provient du nourrissage des oiseaux d’eau avec du pain. C’est la raison pour laquelle, il est nécessaire de ne pas leur jeter de nourriture.
En temps de canicule, il est recommandé à la population d’éviter tout contact avec la peau, d’inhaler ou d’ingérer l’eau des étangs. Par ailleurs, il est demandé de ne pas pêcher et d’éviter toute activité nautique.

Action de Bruxelles Environnement

Dans le cadre de la gestion des étangs, Bruxelles Environnement applique la prévention journalière. En plus des campagnes d’affichage et des autres actions d’information et de sensibilisation du public, des mesures sont prises afin de limiter efficacement les blooms algaux comme la réintroduction de plantes naturellement présentes dans les étangs en équilibre.
En outre, une surveillance étroite des étangs à risque est assurée quotidiennement. Lors d’une crise, les cadavres des animaux sont enlevés par les agents de Bruxelles Environnement et divers travaux d’assainissement sont entrepris au cas par cas.

Date de mise à jour: 27/05/2016