Vous êtes ici

À faire et à ne pas faire en forêt de Soignes

Vous partez vous promener, courir, lire, rouler à vélo, jouer dans les bois ? Il n’est ni difficile ni contraignant de concilier vos loisirs et le respect de la forêt.
La circulation en forêt de Soignes est réglementée par l’Ordonnance de la Région de Bruxelles-Capitale du 30 mars 1995. Elle a, entre autres, introduit une distinction entre les espaces «visitables et accessibles au public» et les zones à vocation strictement écologique qui peuvent même être protégées. Les règles de circulation sont adaptées à ces différents statuts. Voici les recommandations à suivre.

 

Pour tous

  • Restez sur les chemins balisés
  • Evitez de faire du bruit
  • Ne cueillez ni fleurs sauvages, ni baies, ni champignons
  • N’abimez pas les arbres
  • Ne perturbez pas les animaux. La chasse est bien entendu interdite
  • Ne faites ni feu, ni barbecue
  • N’endommagez pas les équipements
  • N’abandonnez pas vos déchets n’importe où, soyez propres
  • Ne circulez pas en forêt lorsqu’il y a un avis de tempête (vents de plus de 100 km/h) et soyez toujours vigilant par vent fort
  • Conformez-vous aux signaux disséminés dans le bois, aux règlements en vigueur et aux remarques formulées par les gardes et les surveillants forestiers.

Si vous êtes promeneur

Réserves naturelles, réserves forestières et zones de protection sont des milieux particulièrement fragiles : ils requièrent une conduite encore plus respectueuse de la part des promeneurs. Ne pénétrez jamais dans les zones clôturées et/ou interdites au public. Dans les zones protégées accessibles, ne vous écartez pas des chemins balisés.

Si vous avez un chien

Les chiens sont un réel problème en forêt de Soignes et ce, pour plusieurs raisons :

  • ils piétinent une flore parfois fragile et dégradent le sol ;
  • ils peuvent effrayer, blesser ou tuer la faune sauvage en pourchassant les lapins, en séparant les faons de leur mère, en vidant des terriers ou en abîmant les berges des plans d’eau ;
  • ils causent également des problèmes de « cohabitation » avec les autres usagers : ils peuvent effrayer ou mordre des promeneurs et joggeurs, faire chuter des cyclistes ou des cavaliers.
    Il est donc très important que les maîtres puissent tenir leur chien en laisse. Là où il est toléré de les lâcher, il est obligatoire d’en garder une maîtrise totale, à tout instant.
    En aucun cas les chiens ne sont autorisés à s’ébattre dans les plans d’eau de la forêt.

Si vous êtes cycliste

Même si vous roulez en VTT, n’empruntez que les pistes cyclables balisées pour ne pas abimer le sol fragile de la forêt et sa flore.
Surveillez votre vitesse pour ne pas mettre en danger les autres usagers.

Si vous êtes cavalier

Vous pouvez emprunter les chaussées, les pistes cyclables, les voiries mixtes et les sentiers balisés et réservés aux chevaux.
Vous ne pouvez pas quitter ces pistes cavalières.
Les attelages sont soumis à autorisation dans la partie bruxelloise de la forêt.

Si vous avez un véhicule à moteur

A l’exception des quelques routes non barrées qui la traversent, toute circulation en véhicule à moteur est interdite en forêt de Soignes, que ce soit en voiture traditionnelle, en 4X4, en moto, en scooter…
Des parkings sont accessibles à proximité des principales entrées de la forêt. Utilisez-les et ne vous garez pas en dehors de ces zones : votre véhicule pourrait gêner ou déranger les autres utilisateurs de la forêt.
Soyez éco-mobile : pensez aux transports en commun. Ils vous amènent en forêt et vous ramènent en ville sans souci. Ils ont un autre avantage : grâce à eux, plus besoin de rejoindre votre parking, vous évitez ainsi les promenades en boucle obligatoires !

Gare aux contrevenants !

Les gardes et surveillants forestiers ont notamment pour mission de faire respecter ces règlements.
Si le simple rappel à l’ordre ne suffit pas, un procès-verbal dressé par ces agents conduit à des amendes administratives et à des citations en justice.

Date de mise à jour: 05/08/2016