Vous êtes ici

Promenade des parcs royaux

La Promenade des Parcs Royaux est composée d'une boucle de base de 2,8 km et de deux extensions, de 1,7 km vers le Square du 21 juillet et de 1,3km vers le Jardin du Pavillon chinois. La promenade relie entre eux différents espaces verts aménagés par le Roi Léopold II. Ces espaces verts qui bordent le Palais royal de Laeken sont nés, pour la plupart, de la volonté du roi de tisser autour de son palais un immense écrin de verdure. Ils avaient tous une fonction bien précise.

Jusqu'en 1951, le Jardin colonial abrita dans un vaste ensemble de serres, une collection de plantes exotiques ramenées du Congo. À l'entrée du jardin, Léopold II avait fait construire une villa de style cottage normand. Le parc devint public en 1964.

Le parc Sobieski fut aménagé en face du Square Clémentine en 1903. C'était le fruitier royal, avec ses arbres exotiques en pot et son verger. Converti en jardin public en 1975, il possède encore quelques vieux fruitiers.

Dissimulés derrière le parc Sobieski, les Jardins du fleuriste ont été aménagés à la fin du 19e siècle pour y cultiver les fleurs d'ornement destinées aux demeures royales. Ils ont aujourd'hui été réaménagés de façon plus contemporaine. Outre un panorama sur Bruxelles, ils offrent aux visiteurs les agréments d'un jardin de détente et l'intérêt d'un jardin didactique très varié.

Le Square du 21 juillet fut aménagé en 1908 par l'architecte Charles Girault, puis redessiné en 1938 par René Pechère en fonction du mémorial à la Reine Astrid qui vient d'être édifié au bout du jardin. Le classicisme des aménagements et l'atmosphère des lieux invitent au calme et au recueillement.

S'il est relativement dépouillé dans son aménagement, le parc de Laeken s'inspire du style paysager anglais, jouant avec le relief et créant de spectaculaires perspectives sur la ville. Au centre, le monument de la dynastie fut érigé, dans un style néo-gothique flamboyant, en mémoire de Léopold Ier.

La Tour japonaise et le Pavillon chinois offrent un magnifique écrin aux précieuses collections d'œuvres d'art d'Extrême-Orient des Musées royaux d'Art et d'Histoire. Leurs jardins respectifs sont d'inspiration orientale.

Date de mise à jour: 06/10/2016