Vous êtes ici

La phytolicence

Pour accroître le niveau de protection de la santé et de l’environnement, l’Europe impose la formation et la certification des utilisateurs professionnels et des distributeurs de produits phytopharmaceutiques.

Pour répondre à cette obligation, la Belgique a créé la phytolicence, un certificat qui atteste des connaissances minimales d’une personne en matière de produits, de techniques d’utilisation, de méthodes alternatives et de protection de la santé et de l’environnement. Il en existe de 4 types : P1 (assistant usage professionnel), P2 (usage professionnel), P3 (conseil et distribution), NP (conseil et distribution de produits non professionnels).

Elle est obligatoire depuis le 25 novembre 2015.

Qui doit avoir une phytolicence ?

La phytolicence est un certificat professionnel. Les particuliers ne sont donc pas concernés.

Ce certificat est indispensable pour toutes les personnes qui utilisent, achètent, stockent, vendent des produits phytopharmaceutiques dans le cadre de leur profession, même de manière anecdotique. 

Attention, puisque les biopesticides et produits utilisables en agriculture biologique sont classés parmi les produits phytopharmaceutiques, la phytolicence est également indispensable pour les utiliser dans le cadre professionnel !

Comment obtenir la phytolicence ?

La phytolicence est délivrée aux personnes physiques de plus de 18 ans par le SPF Santé publique et environnement, sur base de diplômes valables issus de l’enseignement ordinaire, ou d’attestation de réussite d’un examen organisé par les Régions. Les demandes doivent être introduites auprès du fédéral via le site dédié.

Date de mise à jour: 25/10/2017