Vous êtes ici

Engrais naturel

2007_cbe_compost_02.jpg

Les plantes ne doivent pas être trop nourries, sous peine de devenir plus sensibles aux maladies. Limitez donc l’apport d’engrais - même naturels - et bannissez tout produit chimique !

Laissez faire la nature

Herbes coupées, feuilles mortes, épines, paille et écorces se décomposent grâce au travail des micro-organismes et enrichissent naturellement le sol. Utilisez-les pour pailler votre sol et vous aurez des fertilisants spontanés !

Faites confiance aux plantes locales

A chaque plante, son sol ! Une plante qui dépérit n’est probablement pas à sa place dans votre jardin. Remplacez-la par une autre espèce qui s’y plaira plus. Bien adaptées à notre région, les plantes locales n’ont généralement pas besoin d’engrais.

Bannissez tout engrais chimique

Certains engrais chimiques contiennent des métaux lourds, comme du plomb, du mercure ou du cadmium. Transmis aux végétaux, ils peuvent contaminer l’ensemble de la chaîne alimentaire et ils s’infiltrent même dans les nappes phréatiques. A proscrire absolument, surtout qu’il y a des solutions naturelles bien moins chères et plus efficaces!

Utilisez du compost

La nature est bien faite: en se décomposant, les déchets organiques de cuisine et de jardin produisent un terreau de très bonne qualité. Avec ce compost, vous pouvez nourrir votre sol, et c’est gratuit ! Mélangez le compost à votre terre bien ameublie au moment de la plantation et le tour est joué.

Plantez des engrais verts

Certaines plantes à croissance rapide améliorent la qualité et la fertilité du sol. Trèfle, pois, moutarde, phacélie ou vesce sont donc d’excellents engrais verts à installer dans votre jardin.

Date de mise à jour: 28/07/2017