Vous êtes ici

La mobilité à Bruxelles

Pendant des décennies la voiture a été considérée comme le moyen de transport privilégié. Espaces et infrastructures routières ont été pensés en fonction de cette priorité, encourageant sans cesse des flots croissants de véhicules.

Conséquence : la plupart des grandes villes comme Bruxelles sont congestionnées par le trafic routier. Il reste une des principales sources de pollution atmosphérique (dioxydes d’azote, CO2, PM10 ou particules fines…) et son impact sur l’environnement est désastreux (réchauffement climatique, qualité de l’air, bruit, dégradation du patrimoine, insécurité...).

Depuis quelques années, citoyens et pouvoirs publics sont entrés dans une logique radicalement différente : favoriser la multi-modalité des déplacements des personnes et des marchandises. C’est en effet la seule solution pour concilier activité économique et qualité de vie, et donc aussi pour assurer le développement durable de notre Région.

Afin de désengorger villes et routes, et préserver l’environnement. Pour atteindre ces objectifs dans notre pays, actions et politiques volontaristes sont impératives.

Date de mise à jour: 16/06/2015