Vous êtes ici

La zone de basses émissions (LEZ – Low Emission Zone)

A partir de 2018, les véhicules les plus polluants seront progressivement interdits dans la région de Bruxelles-Capitale.

Pourquoi une zone de basses émissions (LEZ  - Low Emission Zone)?

Certains polluants provenant du trafic automobile ont un impact négatif sur notre santé : augmentation des troubles et affections respiratoires, diminution de la capacité respiratoire, bronchites, asthme, etc. En interdisant progressivement l’accès à la Région bruxelloise aux véhicules les plus polluants, on contribue à amé-liorer la qualité de l’air.

Quel impact sur la qualité de l’air ?

L’instauration de la LEZ à Bruxelles permettra une diminution des émissions de polluants les plus nocifs pour la santé, à savoir les particules fines (notamment les black carbon) ainsi que les oxydes d’azote. Une amélioration de la qualité de l’air profitera à tous et contribuera surtout à améliorer la santé des Bruxellois.

Et concrètement, comment la LEZ va-t-elle fonctionner ?

Toute l’information concrète sur la LEZ (qui est concerné, qui peut déroger, sur quel territoire, le montant de l’amende, etc.) est disponible sur le site www.lez.brussels.

La mise en place de la LEZ est un projet qui implique la colla¬boration de plusieurs administrations et acteurs, notamment : Bruxelles Environnement, Bruxelles Mobilité, le Centre d’Informa¬tique pour la Région Bruxelloise, Bruxelles Prévention Sécurité et Bruxelles Fiscalité.

Date de mise à jour: 11/09/2017