Vous êtes ici

Plan de déplacement d'activités

fete2010_fdi_311.jpg

Une capitale comme Bruxelles accueille de nombreux grands événements : des manifestations culturelles et sportives, des concerts, des congrès et des foires… Plusieurs sites dans la ville disposent d’infrastructures pour accueillir ces événements. Mais ces grands événements provoquent aussi des nuisances : embouteillages, problèmes de stationnement, nuisances sonores, pollution atmosphérique...

La Région s’est fixé comme objectif de réduire l’impact environnemental des grands événements et leur impact sur les riverains en termes de mobilité et de stationnement. Comment? En encourageant les plans de déplacements pour les événements qui favorisent l’utilisation des transports publics ou tout autre moyen de déplacement peu polluant.

Un guide plein d’idées !

Les exploitants de sites et les organisateurs d’événements ont plusieurs outils en main pour réduire réellement le trafic automobile vers les événements et pour stimuler les modes de transport alternatifs. Bruxelles Environnement a rassemblé ces solutions dans le guide « Améliorer l’accès aux grands événements » (.pdf). Les mesures à prendre y sont décrites en plusieurs fiches. Celles-ci contiennent une description détaillée, des exemples concrets, une estimation budgétaire ainsi que des délais à respecter, et les services à contacter.

Que des bénéfices !

L’encouragement des modes de déplacements alternatifs à la voiture et la gestion efficace des parkings et des flux de véhicules permettent à tous, automobilistes ou non, d’accéder confortablement au site. L'expérience a montré que ces mesures amènent progressivement de nombreux visiteurs à abandonner la voiture. Bref, une démarche qui ne représente que des avantages:

  • Plus de visiteurs : lorsque l’événement n’est pas uniquement accessible en voiture mais également via d’autres modes de transport, un nombre limité de places de parking n’est plus un obstacle pour accueillir un plus grand nombre de visiteurs.
  • Meilleure image : par la mise en oeuvre d’un bon plan de circulation pour tous les modes de transport, le chaos aux abords du site sera évité et les embouteillages réduits. Cela permet d’augmenter le confort des visiteurs et d’améliorer l’image de l’événement.
  • Moins de pollution : moins de congestion et un trafic automobile réduit entraînent une diminution des nuisances et contribue à une amélioration de l’environnement.

Contexte juridique

L’ordonnance du 14/05/09 relative aux plans de déplacements prévoit des obligations en matière de plan de déplacements d’activités. Ainsi, les organisateurs et les gestionnaires de sites accueillant des activités culturelles, commerciales et sportives de plus de 3000 personnes seront tenus de réaliser un plan. Certaines mesures devront obligatoirement être prises, ce qui sera également valable pour les activités à partir de 1000 participants. Cependant, des arrêtés d’exécution doivent encore être pris pour que ce nouveau texte rentre en application.

Bruxelles Environnement gèrera cette obligation pour les gestionnaires de sites accueillant des activités de plus de 3000 personnes et soumis à permis d’environnement . Bruxelles Mobilité sera l’administration compétente pour les autres gestionnaires concernés ainsi que pour les organisateurs d’activités. 

Date de mise à jour: 20/11/2017
Contact: