Vous êtes ici

Pour les particuliers (automobilistes, piétons, cyclistes…)

Contre les pics, tout le monde s’implique. C’est grâce à votre implication que le pic pourra être évité !

Pour cela :

Prenez les devants, ne vous laissez pas surprendre et testez les solutions avant la période à risque.

En cas de pic, respectez les mesures mises en place par la région de Bruxelles-Capitale.

Privilégiez la marche à pied. Préparez votre itinéraire sur la carte piéton de la Région bruxelloise (que vous pouvez commander ici) et choisissez un axe peu fréquenté par la circulation. Nous vous conseillons de tester cet itinéraire avant le jour du pic.

Préférez le vélo. Préparez votre itinéraire sur la carte cycliste de la Région bruxelloise (que vous pouvez commander ici) et choisissez un axe peu fréquenté par la circulation. Nous vous conseillons de tester cet itinéraire avant le jour du pic.

Il est utile de rappeler que le piéton et le cycliste sont globalement, malgré les idées reçues, exposés à des concentrations de polluants inférieures aux automobilistes (l’habitacle de la voiture emprisonne les émissions dans un espace clos).

Utilisez les transports publics. En cas de pic seuil 2, leur accès est gratuit, l’offre est renforcée et les horaires de pointe sont étalés.

Réduisez vos déplacements. Vérifiez avec votre employeur la possibilité de faire du télétravail, de varier vos horaires (arriver après 9h du matin), ou encore de travailler ce jour-là sur un autre site de l’entreprise, plus proche de votre domicile.

Et si vous utilisez quand même votre voiture, expérimentez le co-voiturage avec des voisins ou des collègues qui font plus ou moins le même trajet que vous. Contactez-les préalablement et testez ensemble le co-voiturage avant la période à risque (à l’entrée de l’hiver).

Lorsque vous êtes au volant, adoptez une conduite souple (démarrer en douceur, passer rapidement au rapport de vitesse supérieur, rouler moins vite, utiliser le frein moteur, etc.) qui permet de réduire votre consommation de 20% et de réduire d’autant les émissions nocives. Lorsque vous êtes à l’arrêt, ne laissez pas tourner votre moteur inutilement.

Diminuez la température dans votre habitation : 1° équivaut jusqu’à 8% de la consommation d’énergie en chauffage du bâtiment.

De nombreux sites Internet vous aideront dans votre préparation.

Pour être le premier averti et le mieux organisé en cas de pic, inscrivez-vous sur notre liste d’alerte et vous recevrez, 24 heures avant un pic de pollution, un SMS ou un courriel signalant les mesures mises en place par les pouvoirs publics.

A l’aide des informations rassemblées sur ce site, préparez votre plan d’action et soyez prêt à réagir en cas de pic. C’est grâce à votre implication que le pic pourra être évité !

Bon à savoir :

Certaines catégories de fonctions justifient l’octroi de dérogations (en cas de seuil 2 ou 3). Ces dérogations sont octroyées par le bourgmestre de la commune où vous êtes domicilié.

Certaines catégories de véhicules ou de personnes restent autorisées à circuler malgré l’application des seuils 2 et 3. En savoir plus ?

 

Date de mise à jour: 17/07/2017