Vous êtes ici

Des opérateurs, une limite

C’est l’ensemble des antennes qui compte

Quel que soit le nombre d’antennes dans votre quartier, vous ne pouvez pas être exposé à un champ électromagnétique plus intense que 6 V/m, à l’intérieur des bâtiments ou sur la voirie. La norme porte sur l’effet de toutes les antennes émettrices combinées, dans tout lieu accessible au public. Les différents opérateurs doivent donc se « partager le champ électromagnétique », pour ne pas dépasser au total le seuil d’exposition fixé par la norme.

Plusieurs opérateurs, une seule limite

Il y a plusieurs opérateurs qui installent des antennes pour couvrir le territoire. Pour éviter un dépassement de la norme d’exposition et permettre néanmoins à tous les opérateurs d’installer leurs propres antennes, la loi a fixé une répartition entre les opérateurs. En pratique, chaque opérateur de téléphonie a droit à unt iersde la norme, soit 3,45 V/m.

Cela peut paraître surprenant, mais avec 3 antennes à 3,45 V/m, la norme de 6 V/m n’est pas dépassée. En effet, lorsqu’il y a plusieurs antennes au même endroit, les ondes qu’elles génèrent ne s’additionnent pas strictement.

Pour bien comprendre le phénomène, on peut le comparer à celui du bruit qui se propage également sous formes d’ondes. Quand, par exemple, deux personnes parlent en même temps, le volume sonore à proximité n’est pas deux fois plus fort que le volume produit par une seule voix. En réalité, les voix se superposent et on entend un brouhaha légèrement plus bruyant que si une seule personne parlait.

C’est pareil pour les antennes : les ondes se superposent, ce qui augmente seulement légèrement l’exposition totale.

Si par contre, un 4ième opérateur veut s’installer au même endroit, il peut également obtenir un tiers de la norme, soit 3.45V/m. Par contre, si globalement, avec les antennes des 4 opérateurs, la norme totale de 6V/m ne peut être respectée, tous les opérateurs présents dans la zone doivent diminuer leurs puissances d’antennes à 25% de la norme, soit 3V/m.

Date de mise à jour: 24/08/2017