Vous êtes ici

Une norme qui vous protège

2013_ervinsstrauhmanis_antenne.jpg

Pour éviter les effets négatifs sur la santé, les autorités fixent des normes ou des limites d’exposition. Celles-ci appliquent un facteur de sécurité au seuil d’apparition de l’effet biologique, pour compenser les éventuelles erreurs ou données encore inconnues de la recherche.

Ainsi, la Commission Internationale de Protection contre les Rayonnements Non Ionisants (ICNIRP) a fixé les limites d’exposition en appliquant un facteur de sécurité de 10 pour les travailleurs et 50 pour la population, soit au final une limite de 41,2 V/m.

Les autorités bruxelloises appliquent par principe de précaution une norme de 6 V/m, soit une limite d’exposition 50 x plus basse que celle que recommande l’ICNIRP (le calcul se fait en termes de densité de puissance : 0.096 W/m² pour la norme Bruxelloise contre 4.5W/m² pour la norme recommandée par l’ICNIRP à 4.5/0.096 ≈50). Toutes les précautions sont donc prises pour éviter les risques dans notre Région.

En bref : limites et seuils d'exposition

 
Seuil d’apparition des effets biologiques

> 900 V/m

Limite d’exposition recommandée par l’ICNIRP

41,2 V/m

Limite d’exposition à Bruxelles

6 V/m

 

Date de mise à jour: 14/08/2017