Vous êtes ici

Meilleures techniques disponibles: eau

Tout laboratoire utilise de l’eau. Et ceux qui manipulent des OGM et/ou pathogènes ne dérogent pas à la règle. Mais où et comment évacuer vos eaux usées ?

Chacun de vos laboratoires doit disposer d’un évier… mais les eaux usées que génèrent vos activités doivent être collectées dans un réseau spécifique. Pourquoi ? Parce que Bruxelles Environnement doit pouvoir les mesurer et les échantillonner avant que ces eaux usées ne rejoignent le réseau de collecte des eaux domestiques . Cela doit donc être prévu lors de la construction d’un nouvel immeuble.

Veillez à équiper chaque local de cuve(s) de récupération des produits liquides dangereux. Leur rejet à l’égout est, en effet, interdit. De même, privilégiez les méthodes de destruction, d’élimination sélective ou de récupération des métaux lourds, des solvants et des hydrocarbures chlorés.

Vous exploitez un laboratoire de type L3 ? Bruxelles Environnement peut vous imposer d’inactiver les eaux usées des éviers et des douches avant leur évacuation dans le réseau de collecte des eaux domestiques.

Si vous manipulez des organismes pouvant survivre en milieu aqueux, sachez aussi que vous devrez régulièrement verser le désinfectant approprié dans les siphons. L’idéal pour éviter la prolifération des micro-organismes dans les canalisations.

Le rejet d’OGM et / ou pathogènes à l’égout est interdit.

Date de mise à jour: 09/02/2017