Vous êtes ici

De l’aide pour dépolluer votre intérieur

Irritations, éternuements, maux de tête…Vous vous sentez systématiquement mal à la maison ou au bureau. Et si c’était une affaire de pollution intérieure ? Pour le savoir, faites-vous aider !

Des symptômes difficiles à détecter

Les effets de la pollution intérieure se manifestent souvent par des symptômes légers, difficiles à isoler. On a tendance à les minimiser ou, même, à les mettre sur le compte d’autre chose. Pourtant, soyez attentif ! Si vous vous sentez systématiquement mieux à l’extérieur, en vacances ou dans d’autres locaux, la pollution intérieure peut bien être à l’origine de vos maux.

Demandez un avis médical

Parlez-en à votre médecin traitant qui pourra écarter d’autres diagnostics et vous donner de bons conseils, adaptés à votre situation. Si les problèmes persistent, votre médecin peut faire appel à la Cellule Régionale d'Intervention en Pollution Intérieure (CRIPI) créée par Bruxelles Environnement, en partenariat avec l’Institut Scientifique de Santé Publique (ISP) et le Fonds des Affections Respiratoires (FARES).

En complément d’un diagnostic médical, et à la demande du médecin traitant, ce service intervient avec son « ambulance verte » pour repérer les pollutions intérieures pouvant être à la source de vos problèmes de santé.

Faites appel à des spécialistes

Même si vous n’êtes pas malade, les experts de l’asbl Habitat Santé peuvent se déplacer chez vous, pour faire un diagnostic de votre logement et vous donner des conseils pour l’assainir.

Date de mise à jour: 30/11/2015